Il y a un an on y croyait aussi!


Ce n’est pas pour tuer l’optimisme (le notre en premier !) car il n’y a pas de Xamax ( on était à un point d’eux et à l’époque l’épouvantail s’appellait Schaffhouse) cette saison et il y a des barrages pour le deuxième mais c’est pour montrer que le chemin est encore long avant le classement final. Dans quelle situation étions nous?

https://enfantsduservette.ch/2017/10/26/esfc2-les-grenat-se-rapproche-de-la-premiere-place/#more-55669

Par Oscar Obradovic 

Une réflexion sur « Il y a un an on y croyait aussi! »

  1. Merci, Obra.

    J’ai relu l’échange de la saison dernière qui m’a d’abord fait sourire.

    Puis, analysant les choses avec recul, je constate qu’elles n’étaient déjà pas simples à cette époque et qu’actuellement, comme tu le dis très justement, il reste du chemin à parcourir pour notre équipe.

    Tout un programme qui nous attend…

    ALLEZ SERVETTE !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :