Les Enfants du Servette


Le VAR, transposé au SFC et à la Challenge League by Julian Karembeu
27 juin 2018, 00:22
Filed under: Parlons Servette, Saison 2018-19, Sondages

Il n’y a jamais eu autant de penalties sifflés avec cette nouvelle méthode d’arbitrage en Russie que dans n’importe quelle autre Coupe du Monde. Et si l’arbitrage vidéo faisait son chemin dans toutes les ligues professionnelles, définitivement?

Servette et les absences arbitrales

Une saison se joue souvent sur des détails. Parfois imperceptibles, d’autres fois plus visibles. On ne saura finalement jamais si le but valable de Mati, annulé le 4 décembre dernier à la Praille face à Xamax, aurait pu changer le court du championnat de Challenge League 2017/2018.

Rappelons-nous : Servette mène 1-0 suite à une superbe tête de Nathan et les Grenat pressent en fin de première période. Dans l’euphorie de cette ouverture du score, les Genevois continuent à attaquer. Trois minutes après le 1-0, Alphonse reprend un centre de Sauthier qui touche le poteau et revient sur Vitkieviez qui marque d’un tir puissant sous la barre. Le trio arbitral invente un hors-jeu imaginaire et annule cette réussite dans l’incompréhension générale. A la mi-temps, M. Jaccottet et ses assistants permettent aux Neuchâtelois de revenir aux vestiaires avec un seul but de retard.

Et si le but de Mati avait été validé? SI le VAR, plus communément appelé arbitrage vidéo, était en fonction ce jour-là, l’erreur aurait-elle été corrigée? Poser la question c’est un peu y répondre. Et il est fort à parier que cet épisode a laissé une grosse brèche dans le mental des Servettiens, permettant à Xamax s’échapper au classement…

La Suisse du bon côté

Heureusement, toutes les équipes ne sont pas à la même enseigne d’incompétence arbitrale. Quoi qu’en y regardant de plus près, c’est sans doute encore pire avec le VAR. Alors que l’assistance vidéo devait renforcer un peu le pouvoir de l’arbitre et lui éviter de faire des erreurs, c’est finalement l’inverse qui se produit tant la pression exercée par les joueurs est devenue forte et difficilement supportable pour l’homme en noir.

L’arbitre doit désormais faire face aux tricheurs, comme Neymar, qui tentent d’inventer des fautes pour obtenir un penalty. Mais ce qui fait sans doute le plus de mal à l’arbitre, c’est l’absence de ligne directrice sur certaines actions. Sinon, comment expliquer que les fautes des défenseurs suisses face au Brésil et à la Serbie n’aient pas été sifflées? D’autres penalties ont été accordés pour bien moins que ça… Mais ne faisons pas la fine bouche, pour une fois que la Suisse n’est pas désavantagée face à d’autres grandes nations du football mondial.

La fin du jeu

L’assistance vidéo va-t-elle rendre justice à l’arbitre et lui permettre de faire moins d’erreurs? C’est possible si toutes les fautes sont sifflées sur le même pied d’égalité. Mais ce qui semble sûr, c’est que cette nouvelle donne va influencer les joueurs à se comporter différemment, notamment dans la surface de réparation. Et ces coupure interminables risquent de tuer le jeu et la spontanéité des joueurs.

Le VAR aurait sans doute été fort utile dans le cas de l’action de Mati face à Xamax, car il aurait permis de réparer une injustice. D’un autre côté, sur la longueur d’un championnat, une action, un but accordé ou annulé, peut-il faire basculer une équipe du Paradis à l’enfer? C’est possible, même si cette aide n’améliorera jamais les performances d’une équipe…

Alors pour ou contre le VAR?

Julian Karembeu

 


27 commentaires so far
Laisser un commentaire

J’espère que l’on aura jamais plus cet arbitre, Monsier (u) JACCOTTET est ces assistants pour arbitrer le SFC. Même en Youth League il n’a pas vu un but valable de Chelsea contre Séville

Aimé par 1 personne

Commentaire par Gagnebin François-Louis

ce système VAR est bien mais cela reste quand même bizarre sur son utilisation car parfois il l utilise parfois pas dans des cas qu’il faudrai.

l arbitre reste seul juge des décision si il veux ou non utilisé la vidéo quoi que disent les arbitres dans son oreillette je pense que le problème est la…

il faudrait peut être aussi donne des challenge comme en tennis à l entraîneur ou au capitaine.

pour en revenir au propos du match servette vs xamax je suis tout à fait d accord que hors jeu il n y avait pas et voilà on a été sur ce coup « aider » mais si le VAR aurai existé à ce moment là il aurait utilisé pour consulter la première faute sur Nuzzolo à la 3 ième minute et aurait très bien pu sifflé penalty car faute il y a sur Nuzz.

donc voilà après le championnat est long et cela ne ce joue pas sur un match mais niveau morale on en prend un coup sur la tête… c’est pas le sujet mais servette à perdu la promotion sur ces match ou ils s arrêtent de jouer au bout d un moment et surtout à cause des blessé et des choix de kodro…

je finirai par allez la suisse 3 point ce soir… 🇨🇭🇨🇭🇨🇭🇨🇭🇨🇭

Aimé par 1 personne

Commentaire par JB

On a aussi tendance à oublier les décisions favorables. On en a eu il me semble. (pas d’exemple à froid)

Le match face à Neuch chez nous aurait peut-être été différent. Ou pas (la scène de la 3e minute évoqué par JB que tout le monde, ou presque, a bien évidemment oublié…). On a vu que le VAR ne règle pas tout. Et ceux qui sont frustrés le sont doublement. Si la vidéo avait validé les décisions arbitrales, on aurait eu droit à la litanie du complot anti-grenat.

J'aime

Commentaire par NF

Selon moi le VAR d’aujourd’hui n’est pas au point, et les arbitres eux-mêmes ne sont pas prêt pour l’utiliser.

Tant que c’est l’arbitre principal qui décide, rien ne changera.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Jojo12

Aaah la VAR… Le problème, lors de cette CM, c’est que les joueurs se comportent bien plus mal qu’en ChL en termes de simulations et de prises de catch sur les balles arrêtées.

Si la VAR peut permettre de remettre de l’ordre sur ce qui se passe sur ces deux aspects au point de faire changer le comportement des joueurs, ce serait un grand pas pour ce sport en général.

Mais cela a aussi un coût; qui l’assumerait ?

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval

Le VAR a mis du temps à s’implanter dans les compétitions officielles.

Platoche, alors encore à son poste, a été un fervent demandeur et prôneur du système vidéo, sans succès… et vint ensuite son éviction pour les raisons que l’on connaît.

Revenant au fameux SFC / Xamax, je ne pense pas que le VAR eût changé tout une saison, mais moralement il est clair que cela a pu peser.

Maintenant que le VAR est en place, il va falloir « régler » son utilisation et ses critères d’appréciation car, comme dit justement plus haut, cela va rester délicat tant que la décision finale appartiendra à l’arbitre principal sur lequel la pression de l’interprétation continuera de peser et donc, la responsabilité des décisions parfois, dans des matches ou des actions et à des moments cruciaux.

A voir.

J'aime

Commentaire par Bertine

Moi je suis favorable à la vidéo. Pour l’instant, on va dire qu’elle est mal exploitée. Après soit la vidéo fait diminuer les simulations pour pénalty, soit les joueurs deviennent des maîtres de la comédie pour que même à la vidéo on y croit.
Mais c’est surtout les simulations de crampes ou de blessure qui me saoule le plus. Pourquoi on arrêterait pas le chrono quand il y a un arrêt de jeux comme en hockey ou basket ?

Le Var changerai peut-être quelque chose au championnat mais c’est surtout un sentiment de ne pas se faire avoir par des décisions arbitrale douteuse. Maintenant reste à savoir si on a assez d’arbitres en Suisse pour l’insérer en ChL

J'aime

Commentaire par BoubiX

Si on commence à parler de modifications de règles du jeu, on peut ajouter :
-carton jaune pour toute réclamation d’un joueur auprès de l’arbitre. Seul le capitaine peut lui parler. (j’ai un doute si cette règle n’a pas été instaurée, mais jamais appliquée)

-le joueur qui se fait soigner doit sortir au moins 2 minutes. Le temps d’interruption pour le soigner est intégralement décompté.

-tout joueur averti est expulsé pour une durée de 10 minutes.

On pourrait aussi appliquer les règles existantes :
-tirage du maillot = jaune d’office

-les 6 secondes pour que le gardien dégage

-faute par derrière = rouge d’office

-avertissement systématique en cas de simulation (que ce soit dans les 16m ou ailleurs).

J'aime

Commentaire par NF

Là, il y a beaucoup du rugby 😉 Et je suis entièrement d’accord avec toi NF. Faut encore rajouter l’arrêt du temps quand le VAR est utilisé.

J'aime

Commentaire par Andrea Kunz

C’est bien mais……. Ce système a aussi ses failles car tout dépend de l’interprétation de l’arbitre qui change de l’un à l’autre. Donc pas toujours très équitable.
Sujet abordé au 13.45 du jour sur la RTS.

J'aime

Commentaire par Stanley

Pour moi l’aide à la vidéo doit être appliquée .
Par contre du moment ou celle ci est utilisée l’arbitre de terrain ne doit plus avoir son mot à dire. Seul les assistants arbitres VAR devraient pouvoir valider ou non .
La pression sur l’arbitre de terrain est bcp trop forte pour qu’il reste convaincu de son choix.

J'aime

Commentaire par Berset

De plus, contre le Costa Rica, la Suisse a hérité d’un Jackpottet numéro deux en la personne du français Turpin, l’arbitre le plus mauvais aperçu depuis le début de ce mondial, qui a sifflé un deuxième pénalty contre nous, tout aussi ridicule que le premier, lequel avait été annulé par le VAR peu auparavant… à l’image de son arbitrage partial durant tout le match! Il faut dire que la prestation de la Suisse, surtout en première mi-temps, était vraiment quelconque, et Sommer a joué d’une malchance incroyable sur le deuxième, dont le tir sur la transversale a rebondi contre son dos pour gicler au fond des buts… Si les suisses fournissent une telle prestation face à la Suède, dont la quasi totalité des joueurs dépassent 1m90, je ne donne pas cher de leur peau en huitième…!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

HOP SUISSE………

Aimé par 2 personnes

Commentaire par Stanley

Clement Turpin is the french equivalent of Adrien Jacottet

Aimé par 1 personne

Commentaire par Pizza

Turpin est une chèvre et devrait aller brouter avec Jaccottet.

C’est pitoyable et scandaleux de partialité, mais si la Nati avait eu davantage envie, on n’en serait pas arrivés à ce pâle 2-2 qui a terni la fête de la qualification.

La Suisse est avertie car les baobabs du Nord c’est autre chose encore que le Costa Rica.

Bof…

J'aime

Commentaire par Bertine

Je comprends que la suisse n’a pas tout donné, l’objectif étant la qualification qui était assurée dès le premier but brésilien. Par contre je comprends pas que vlad n’a pas plus fait tourner, quel intérêt de faire jouer licht et berhami, voir Schär, tous sous la menace d’une suspension, Lang, zak et djourou aurait dû commencer.

J'aime

Commentaire par leogrenat

Pas faux comme analyse, tout à fait d’accord.

Bien à toi.

J'aime

Commentaire par Bertine

Bien d’accord avec vous:

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Oui on est d’accord que Turpin a sifflé n’importe quoi, mais il l’a fait dans les deux sens. Et selon moi, le deuxième péno est justifié on voit clairement qu’il le pousse avec le bras.

J'aime

Commentaire par Jojo12

Oui, il l’a poussé…… faut l’admettre.

J'aime

Commentaire par Stanley

On ferait RIRE les hockeyeurs…!

J'aime

Commentaire par Bertine

Zakaria pousse deux fois le costaricien, la première fois, il ne tombe pas car il n’est pas dans la surface, et la deuxieme fois comme par hasard il tombe

J'aime

Commentaire par Pizza

@ pizza

Tu remarqueras que le foot théâtral et chorégraphique prend de l’ampleur depuis que les divas qui valent des millions estiment pouvoir se le permettre !

J'aime

Commentaire par Bertine

En ce qui concerne l’arbitrage de hier : N’oublions pas qu’il a été largement en notre faveur aussi bien contre le Brésil que contre la Serbie. Sur un championnat, ça s’égalise, comme disait l’autre !

Aimé par 2 personnes

Commentaire par François Werz

Sauf que chez nous, ça ne s’égalise jamais ! Très souvent en notre défaveur…

J'aime

Commentaire par servettien91

Comme déjà dit, on oublie très vite les décisions litigieuses en notre faveur non sifflées (voir la réaction ici et ailleurs lors de Costa Rica Suisse et le silence étourdissant après le Brésil et la Serbie… voire la non sanction des 3 joueurs suite à l’affaire de l’aigle).

Chez nous ? Rien que sur le fameux match face à Neuch, il y a pénalty non sifflé en début de match. Ils mènent 0-1, revient-on ?…

Il semble me souvenir que l’entraîneur de Wohlen se plaignait de l’arbitre lors d’un match cette année lors d’un match face à Servette.

Bref, c’est loin d’être toujours en notre défaveur.

J'aime

Commentaire par NF

Est-ce que ce système VAR calmera un peu les joueurs et limitera les cartons ? Je trouve que certains exagèrent au niveau du comportement, on dirait une cour de récréation. Coup de pied discret, tirage de maillot, gifle, pleurnichage, pirouettes multiples etc…. etc….
Pas très viril tout ça 😊

J'aime

Commentaire par Stanley




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :