Les Enfants du Servette


Le format de la Super League pourrait changer ! by Obra
21 août 2019, 09:43
Filed under: Editos, Saison 2019-2020, Super League

La S.L. pourrait passer de 10 à 12 clubs et ce sera voté le 22 novembre prochain par les présidents de clubs de la SFL – les présidents romands y sont favorables). Autre changement, il y aurait un premier tour à 22 matchs et les 6 premiers feraient ensuite un mini championnat pour le titre de champion. Le dernier serait relégué et l’avant dernier ferait des barrages. A la fin, le premier du groupe II (équipes 7 à 12) pourrait obtenir une place européenne en gagnant des Play-off sur match aller-retour avec le troisième ou quatrième du groupe I (équipes ayant terminées le premier championnat en position supérieure à septième).

Aucun changement n’est prévu en CL.

Changements qui interviendraient pas la saison prochaine mais celle d’après. Le LS eoGC pourrait en profiter ainsi que Xamax.

PROPOSITIONS POUR UN NOUVEAU MODE DE CHAMPIONNAT

21.08.2019 SFL

Le Comité de la SFL s’est une nouvelle fois penché sur la structure idéale pour la Super League et la Challenge League. Lors de l’Assemblée générale du 22 novembre 2019, les clubs se verront soumettre la proposition d’augmenter l’élite à 12 clubs et d’introduire un mode de championnat à 2 niveaux.

Il y a deux ans, la Swiss Football League (SFL) a entrepris un vaste et transparent processus de révision des structures de ses deux ligues professionnelles et de leur mode de championnat. Le processus a abouti au souhait d’élargir la Super League de 10 à 12 clubs.

L’analyse détaillée des solutions possibles et les discussions répétées ont finalement conduit, en novembre 2017, la grande majorité des représentants des clubs à considérer un maintien de la ligue à 10 clubs et du mode de championnat actuel comme étant la meilleure option. Le temps n’était pas encore venu et divers points s’opposaient à un changement. Par la suite, seuls les matches de barrage entre le 9e de Super League et le 2e de Challenge League ont finalement été (ré)introduits lors de la saison 2018/19.

Sur mandat des clubs

À l’occasion d’une rencontre des clubs au printemps 2019, une majorité des représentants de la SFL a demandé que les discussions concernant une augmentation de la Super League à 12 clubs soient reprises. Comparativement à 2017, différents points ont évolué. Ainsi, la SFL est par exemple libre de choisir le format et le mode de championnat dans le domaine des droits TV, vu qu’une éventuelle modification coïnciderait avec le début de la nouvelle phase contractuelle dès 2021/22 et pourrait donc être mise en œuvre à ce moment-là.

Le Comité de la SFL a accepté le mandat des clubs et, lors de sa dernière séance, élaboré la proposition suivante, qu’il s’agit maintenant de discuter en détail avec les clubs:

Augmentation de la Super League à 12 clubs (une éventuelle extension à 14 ou plus de clubs est rejetée en raison du manque de potentiel et des difficultés liées au mode de championnat).

Mode de championnat à deux niveaux en Super League avec 22 tours de qualification et une deuxième phase avec 6 clubs dans le tour final (10 matches) et 6 clubs dans le tour de classement (10 matches); il est prévu de diviser les points par deux après les 22 premiers tours (variante: les points demeurent).

L’équipe de Super League classée dernière (12e rang) est directement reléguée en Challenge League, le club au 11e rang joue les matches de barrage contre le 2e de Challenge League.

Le vainqueur du tour de classement (7e rang) a la possibilité de ravir la place européenne au dernier club ayant le droit à ce ticket pour les qualifications de l’UEFA Europa League (3e ou 4e place) à travers un play-off avec match aller et retour.

Statu quo en Challenge League avec 10 clubs et mode de championnat actuel.

Pendant la saison de transition 2020/21, deux clubs de Challenge League seront directement promus en Super League. La dernière place de la nouvelle ligue à 12 sera octroyée dans le cadre de matches de barrage avec match aller et retour entre le 10e de Super League et le 3e de Challenge League. Par ailleurs, il y aura deux promus de plus issus de la Promotion League. Il est prévu également que le 10e de Challenge League jouera les matches de barrage contre le 3e de Promotion League pour la dernière place en seconde division.

Introduction prévue pour 2021/22

L’objectif est de prendre une décision définitive lors de l’Assemblée générale de la SFL du 22 novembre 2019 pour que la nouvelle structure et le nouveau mode de championnat puissent être introduits pour la saison 2021/22. Les modifications requièrent une majorité des deux tiers au sein de la SFL.

Une augmentation du nombre de clubs doit par ailleurs aussi être approuvée par les autres sections de l’ASF. Le vote nécessaire pourrait être effectué lors de la réunion du Conseil de l’Association du 23 novembre 2019.

Les détails ici

Par les EdS


40 commentaires so far
Laisser un commentaire

Évidemment que ça bouge maintenant que GC a été relégué et que Zürich est candidat à la Challenge ligue cette année !! Bon tant mieux cette formule à 10 club est mauvaise

Aimé par 1 personne

Commentaire par Teeoff

Mais leur histoire de playoff et que le 4eme doit jouer sa place uefa avec le 7eme en match de barrage. Non mais sérieux oO

Aimé par 1 personne

Commentaire par Reinhardt

16-18 équipes et un championnat normal punkt schluss.

J'aime

Commentaire par Reinhardt

Enfin ça bouge.
Perso je serai pour une SL à 16 avec peut être moins d’exigences financières pour permettre de garantir la présence d’autant d’équipe et une CL à 16 aussi.

En tout cas on peut remercier GC d’avoir été relégué grace à ça l’ASF s’est vite mis à refléchir a une solution pour que les grand club ne sombre plus. Par contre sans surprise et avec tristesse je me rend compte que pour l’ASF les déboires de Servette ou Lausanne ou Xamax ne leur posait aucun problème. On peut donc vraiment remercier à la direction de GC d’avoir si mal gérer leur club ces dernières années ça permis de faire un grand coup de pied dans la fourmillière.

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Pour une augmentation à 12 clubs et même au-delà. Par contre, merci d’éviter une usine à gaz en guise de formule.

Aimé par 2 personnes

Commentaire par valid

ne surtout pas diviser les points par 2!

Aimé par 1 personne

Commentaire par kedi

Il y a le pour et le contre… ça existait lors du tour final LNA à l’époque… ça permet de réduire l’écart entre le 1er et les poursuivants, rendant le championnat plus attractif…

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

Et ça faillit nous coûter le championnat en 99… A la fin du premier tour on écrasait tout le monde finalement le LS et GC était revenu et le LS était même passé devant juste à la fin du championnat heureusement on connait la fin de l’histoire. En 94 par contre sans la division des points par deux GC aurai été champion largement.
Personnellement je trouve pas très juste de diviser par deux, pourquoi le points réalisé au printemps vaudrai le double de ceux réaliser en automne? Y’a des hauts et des bas dans une saison mais chaque victoire mérite d’avoir la même valeurs.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Steve Rentchnik

Tout à fait. Même si le but est de relancer l’intérêt, c’est clairement contraire à l’équité sportive de diviser par deux.

La formule doit rester simple, en tout cas dans un premier temps. On pourra ensuite voter pour la rendre plus dynamique, équilibrée, etc…

J'aime

Commentaire par Mike

Ce n’est pas pire que les playoffs au hockey ou en MLS… on parle pas de tout remettre à 0, le classement reste le même, l’écart est simplement réduit…

Une équipe qui mérite d’être championne et qui est régulière na pas trop de soucis a se faire… cela peut néanmoins relancer un championnat « sur le tapis vert ». Moi je dis pourquoi pas !

On veut du suspens et réduire les écarts

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

points divisés par deux avec clubs « finalistes » on avait dja connu ca aux charmilles ca ne nous rajeunit pas.

J'aime

Commentaire par SebGE

Rumo, sors de ce corps!

J'aime

Commentaire par gatito1602

Je me demande si on peut faire pire comme système proposé. J’espère sincèrement que ce délire anti-sportif au possible sera balayé.

On sait que des retournements de situation au printemps, ça existe. Là, celui qui se plante en automne peut le payer cher. Et celui qui fini 6e à Noël pourra finir en roue libre. Et celui qui fait un championnat de merde mais finit 7e pourrait ravir sur 2 matches la qualification européenne gagnée pendant la saison régulière. A part le tirage au sort peut-on faire pire ?

Je déteste la formule à 10. Mais par rapport à la formule Rumo ou celle-ci, elle est largement préférable à tout point de vue.

J'aime

Commentaire par NF

Je crois qu’en Belgique, c’est aussi assez particuliers. Pour moi, faut aller au plus simple, soit augmenter le nombre de club en LNA à 16 , 2 tours de championnat et en parallèle, baisser voire supprimer les exigences financières et structurelles pour la LNA. En bref, en revenir à des critères uniquement sportifs.

J'aime

Commentaire par valid

14 ou 16 ne sera même pas discuter. Donc on en parle plus. Par contre une SL à 12 avec les mêmes règles qu’aujourd’hui. Pas de division, un seul groupe jusqu’à la fin. Dernier relégué et barrage.

J'aime

Commentaire par Bertrand

Diviser les points par deux est une immense connerie! Elle avantage les clubs faisant des matchs nuls au dépends de ceux qui gagnent…

22 matchs nuls = 22 points
22 victoires = 66 points
Différence = 44 points

/ par 2 on passe donc a 11 points et 33 points, soit une différence qui passe de 44 à 22 !

Ce n’est vraiment pas équitable pour les équipes qui proposent du jeu, qui vont de l’avant, qui offrent du spectacle et qui marquent des buts pour gagner !

Et puis le barrage entre le 7eme et le 4eme, mis à part d’offrir un peu de suspense dans le tour de classement ce n’est non plus pas équitable qu’une équipe puisse être européen sur une rencontre aller-retour et l’autre qui a réussi à se hisser à la 4ème place durant toute la saison… totalement contre!

Je n’aime pas ses championnats coupés en deux…. on fait un championnat à 16 équipes et basta comme le dis si bien Reinhardt

On fait monter les 6 premiers de BCL et puis c’est réglé, on aura alors en tout cas GC, Aarau et LS, et pour les 3 autres (peut-être Vaduz, Winterthur, Schaffhouse) ce seront certainement ceux là qui feront l’ascenseur et ce sera très bien comme ça !

J'aime

Commentaire par Wilson Anderson

Ça veut rien dire ce que tu dis. C’est clair que diviser les points par 2 relance l intérêts et les et diminue l écart par . Match-nul défait ou victoire peu importe…

J'aime

Commentaire par Ips

Bon, on retournerait vers une sorte de tour de promotion-relégation dont les instances du football suisse ont le secret, mais il est clair que depuis que GC est descendu, on se bouge à Berne pour qu’il remonte au plus vite.. cela fera aussi les affaires d’Aarau et de Lausanne si les pêcheurs ne remontent pas cette année.
Finalement on se fout des raisons, mais 12 équipes ce sera toujours mieux que 10 équipes. Mais pourquoi donc ne pas jouer deux fois deux tours, tout simplement? ça ne rajouterait que 4 matches en plus par saison, pas énorme, si on considère que nos parcours européens ne passent pratiquement jamais l’hiver…

J'aime

Commentaire par Prénom Fictif

Parceque ça risquerai d’avoir un écart encore plus grand entre le leader et la fin de classement, avec des matchs contre des concurrents direct … ce n’est pas le but rechercher et ce n’est pas ça qui va augmenter l’attractivité et le suspens.

En revanche, une ligue a 16 équipe, pourquoi pas !

Et si la CHL est pénalisée par la formule, tant pis, il faut une élite attractive

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

Quel épouvantable merdier ils sont capables d’essayer de nous fourguer pour complaire à leurs petits copains de toujours…
De la magouille comme dab !! Pourquoi faire simple quant on peut faire compliqué pour embrouiller les choses et favoriser les nantis décadents et/ou agonisants qui finiront quand même par disparaitre (ou non) à terme, si on leur propose un championnat normal (pour la taille de notre pays) à 14 ou 16 équipes, assortie de la formule actuelle d’un relégué et d’un promu automatiques, ainsi que d’un barragiste pour départager l’avant dernier de SL et le deuxième de CHL…

CQFD!

(ou allez vous faire foutre avec vos combines tordues)!!!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Je te sens très vénère Dumbledore….. 😡 😂
Mais je comprends 😉

J'aime

Commentaire par Stanley

Un championnat doit contenir entre 34 et 38 matchs sans quoi c’est trop ou pas assez. Le problème est que a 12 on ne peut avoir qu’une formule tarabiscotée…car sinon cela ne ferait que 22 ou alors 44 matchs!
Le pire serait de diviser les points par deux…déjà appliqué puis abandonné en cours de route dans la formule des années 90-2000. Cela équivaut a donner le titre a l’équipe la plus en forme sur les 10 dernières journées…et pas sur la saison. Par ailleurs rien ne justifie d’associer cette idée affligeante juste parce que on change de formule….on aurait pu faire la même chose avec la formule actuelle….une victoire est une victoire. Chaque club mérite les points acquis. Pourquoi vouloir être le seul championnat a mépriser l’équité et a annuler tout intérêt du début de saison juste pour introduire du suspens? En plus c’est démotivant pour les équipes….sauf pour celles ayant raté leur premier tour.
N’importe quoi…
Alors pour moi un Mouais timide et non convaincu pour la formule mais sans division des points….sinon un immense NON et au secours…

J'aime

Commentaire par Tipatt

Une très bonne nouvelle ! Je lis que beaucoup de monde n’est pas entièrement satisfait de la nouvelle formule proposée, mais au moins ça bouge !!!

Peut-être que c’est le 1er pas vers d’autres formules les années suivantes, mais en tout cas la ligue réagit et ça cest positif.

Pour jouer toute l’année et rendre le championnat attractif il y a 2 possibilité, joueur à minimum 16 clubs , matchs allers retour, ou revenir à la méthode LNA de l’époque avec un tour final, ce que la ligue a choisis.

Pourquoi pas, c’est particulier, mais visiblement le football suisse est particulier !

Le sujet divise, diviser les pts / 2 à Noël : encore une fois ça se faisait à l’époque, et c’est que positif pour le suspens… ça réduit l’écart entre les premiers et peu relancer un championnat ou tout semble déjà jouer, donc augmente l’attractivité du championnat pour les spectateurs (= plus de public, + de sponsors, + d’argent et d’investisseurs). Cela permet aussi d’avoir des équipes concernées plus longtemps et sur la durée…

Concernant le barrage pour la place européenne entre pa 6 même et 7ème place : a chaud jetais contre, mais avec du recul oui. Si le 6ème est réellement Supérieur, il gagnera son ticket, si en revanche le club a fait un bon 1er tour mais na pas le Niveau, cela permettra d’avoir un club motivé pour l’Europe.

Rappelons que le but de cette réforme c’est avoir des équipes plus compétitives pour l’Europe, et augmenter l’attractivité de notre championnat.

Je suis pour !

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

L’augmentation de deux clubs c’est déjà une excellente nouvelle, mais pourquoi donc diviser les points par deux et faire deux groupes? Je comprends qu’il n’est pas possible de faire une saison a 48 journées , mais pourquoi donc ne pas faire 16 équipes et revenir a un traditionnel championnat de 32 journées avec Coupe de Suisee et Coupe d’Europe, ca serait parfait.

Ce système de diviser les points et cette sorte de playoffs – play-outs est ridicule.

J'aime

Commentaire par Jack

16 équipes c’est 30 matchs. C’est pas assez. Bien le problème de cette solution. Les clubs ont besoin de matchs pour les recettes pub, entrées spectateurs, etc…

Plus de match c’est pas dramatique tant que ça pousse à l’intégration de jeune. Jusqu’à 39 matchs je trouve acceptable.

J'aime

Commentaire par Mike

Oui pardon mon calcul était précipité.

En effet, manque de recettes avec ce système.

Bah je ne sais pas trop. Essayons cette nouvelle formule mais sans la division des points. Ca a toujours été une aberration ce système.

Pour l’utopie:
Il y a de la place pour Aarau, GC, Lausanne, Schaffhouse c’est sur. Et pourquoi pas Vaduz et Wintherthur, avec une equipe de m-21 et encore un autre club et on est a 18….

Je suis pour que les grandes affiches ne se répètent pas. Un Servette -Sion ca doit n’etre qu’une fois par saison. Pareil pour un YB – Bale. Ca doit rester spécial et un vrai événement

J'aime

Commentaire par Jack

La ligue considère depuis longtemps que 12 est le nombre idéal…mais suite aux polémiques de l’ancienne formule ils sont revenu a une formule simple…et le chiffre de 10 était le seul possible. Ils n’envisagent pas une seconde plus de 12 équipes car…
Il y en a pas plus qu’une douzaine actuellement qui peuvent remplir les conditions d’obtention de la licence….pas plus non plus avec un stade homologué…par conséquent il y aura pas beaucoup de candidats a la promotion….pour 16 équipes il faudrait un changement de vue total de la sfl…
Accepter un championnat formateur a 2 vitesses, pro et semi pros…stade de foot contre stades et terrains pittoresques ….avec pour les clubs semi pro une impossibilité d’assurer les conditions et les coûts liés a la sécurité…en ce sens les exigences et le foot ont bien changé depuis la formule a 16 des années 80.

J'aime

Commentaire par Tipatt

14 équipes, on joue 3 fois contre chacun et basta. 39 matchs avec 4 changements, pour intégrer plus les jeunes. Obligation de un M21 par match comme en Belgique.

Si on veut compliquer: 14 équipes, deux premiers tours (26 matchs) ensuite les 7 premiers s’affrontent deux fois et les 7 derniers idem (12 matchs). Total 38 matchs. C’est pas tant le bordel. Avantage: les 7 premiers sont « sauvés » et peuvent jouer la gagne, ça donne des matchs ouverts, les jeunes ont leur chance. C’est moins funky pour les 7 derniers mais ya du suspens.

Même formule pour la relégation qu’actuellement. La formule à 10 a des avantages notamment en terme d’affluences (deux fois Bâle/Sion à la maison c’est sympa…), partage des droits TV… mais avec deux relégués potentiel c’est intenable pour les 2/3 des équipes. L’absence de ventre mou est préjudiciable pour l’éclosion des jeunes et les finances des clubs qui s’endettent pour s’en sortir. Enfin et c’est peut-être le plus important, à 10, on exclue des clubs historiques et/ou des régions et c’est bien dommage.

GC, Lausanne, même Aarau n’ont rien à faire en bas. et tant pis si on se tape de temps en temps un Wettingen (wtf….). C’est le sport qui veut ça.

J'aime

Commentaire par Mike

Et pourquoi ne pas rétablir la coupe de la ligue pour meubler les vides laissés par les pauses internationales qui cassent le rythme de nombreuses équipes…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Aussi oui. Ca permet aussi de faire tourner et mettre des jeunes pour les premiers tours.

Le but c’est que cette SL soit compétitive, ce qui n’est plus le cas en Europe. On est complètement dépassé.

Il faut un grand changement. Laissons la chance a ce nouveau système

J'aime

Commentaire par Jack

12 équipes, 2 points la victoire, 0 point le match nul, et -1 point la défaite.
Donc l’équipe qui gagne met 3 points de plus que le perdant comme maintenant, match nul tu n’avances pas, tu perds tu recules. Ce qui forcera les équipes à attaquer, le championnat sera plus spectaculaire.

J'aime

Commentaire par Bertrand

🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️ autant rester à 10 si c est pour faire autant de conneries, points divisé par 2 🤦‍♂️🤦‍♂️🤦‍♂️ mini championnat à la fin…Des visionaire les gars de la SFL

J'aime

Commentaire par Da Cruz Carlos

Tout simplement 12 équipes 4 tours donc 44 matches, 4 matches en plus à domicile donc recettes supplémentaires pour les clubs. Instaurer 2 ou 3 semaines anglaises, pour les joueurs pas de problèmes ils préfèrent souvent faire des matches que s’entrainer

J'aime

Commentaire par Puplinge fanss club

Oui ça bouge, mais si c’est pour monter une pareille connerie, autant en rester à dix. Le problème en Suisse c’est que le réservoir de bons joueurs n’est pas suffisant pour un championnat à 18, avec 14 équipes et 3 tours comme proposé où se joue le 3ème match? Selon moi la meilleure formule serait à 16 avec un tour final.

J'aime

Commentaire par Claude

Il y a les championnats de foot. Normaux.
Et il y a les championnats de foot suisse, anormaux au possible. Invraisemblable que cette idée de division de points puisse être imaginée à nouveau, ne serait-ce qu’une seule seconde. Le suspense ne passe pas par des formules aberrantes et totalement décalées avec l’équité sportive, mais par le spectacle, le jeu, l’intégration des clubs et des jeunes. Par l’identité.
En cela, un championnat à 12 équipes, 4 tours. 44 matches. Et l’introduction de semaines anglaises. Des rentrées en plus pour les clubs. Et la possibilité de faire tourner l’effectif et de donner du temps de jeu aux remplaçants ou aux jeunes. Dans le championnat actuel, de toute manière, il se passe parfois 3 semaines sans qu’il n’y ait aucun match de championnat.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Qu’est ce que cela signifie normal? La normalité n’existe pas, c’est quelque chose de subjectif. Ce qui est normal pour toi ne l’est pas pour quelqu’un d autre. Je ne vois pas en quoi l’équité serait remise en cause, à partir du moment où c’est défini que les points sont divisés par 2, il n’y a pas de tromperie. Il s’agit d’une règle comme une autre, les points acquis à une certaine période ont une plus grande valeur et c’est tout. C’est comme si on disait que c’est pas équitable que ce soit le goal à verage qui départage des équipes égalité, que la règle du but a l’extérieur qui compte double en coupe d’europe n’est pas équitable. Enfin bref, ce qui n’est pas « équitable » c’est de dire qu’une règle n’est pas équitable parce qu’elle ne nous plait pas. Il s’agit de ton avis. Je pense que le débat doit plutôt se situer dans le fait de savoir si la formule peut donner plus d’attractivité au football suisse. En ce qui concerne tes pseudos affirmations, je pense qu’elles ne sont pas très évoluées et tendent à me confirmer du bas niveau de certains débats.

J'aime

Commentaire par Ips

Moi je propose pour que cela soit plus fun, qu après 3 journée on multiplie les points par 10, après 8 journées on les divise par 15, après la 11 eme, tous le monde a 0….etc ! Comme ça c est équitable et normal ! Je pense qu après ça, nos clubs feront un carton sur la scène européenne !

J'aime

Commentaire par Boardermannn

100% d’accord avec toi. 44 matchs c’est costaud mais on peut s’y faire en augmentant les changements (4 par match), en augmentant le nombre de joueur sur la feuille de match et en réduisant la pause hivernale. Quelques semaines anglaises ne peuvent pas faire de mal, on apprend à faire tourner, oblige à intégrer plus de jeunes.

Jouer deux fois Sion à la maison ce n’est pas excessif. La multiplication des affiches est positives pour les recettes et droits TV.

J'aime

Commentaire par Mike à Porta

Oui en effet je ne vois pas la SFL aller plus haut que 12 équipes.

Très bien, mais svp évitez ce système de division de points. Les preparations vont être tronquées vu que 3 points en Septembre ne vaudra pas la même chose en Mai (…)

La décision la plus ridicule que l’on peut faire.

Concernant plus de clubs (18) je crois au contraire que c’est possible car il y a au moins 14-15 clubs qui ont des nouveaux stades et surtout conforme aux nouvelles exigences. Quand je vois Tourbillon, je me dis qu’a Schaffhouse et Thoune, ils sont bien mieux lotis et équipés! Sauf que ca ne se fera pas…

La bone nouvelle c’est qu’on aura Lausanne et GC en SL à nouveau en même temps que Servette et Xamax.

J'aime

Commentaire par Jack

championnat écossais = 12 équipes

*Ce championnat regroupe 12 équipes qui disputent chacune 38 matchs. Chaque club se rencontre trois fois puis le championnat se divise en deux au soir de la 33e journée. Ainsi les 6 meilleures équipes jouent le titre et les places européennes et s’affrontent une fois de plus dans ces séries éliminatoires (play-off en anglais). Il en va de même pour les 6 clubs du bas de tableau en play-down. À la fin de la saison, l’équipe qui totalise le plus faible nombre de points est reléguée en Championship, le deuxième niveau du football écossais.

Perso, je trouve que c’est un assez bonne solution, de plus la séparation se fait sans division de points et l’intérets pour les matchs pour le titre, les places européennes et la relégation aurait une saveur encore plus intense pour les 5 derniers matchs.

J'aime

Commentaire par Hhh




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :