Les Enfants du Servette


Sondage: Servette peut-il se permettre d’être européen? by Obra
17 juin 2020, 04:20
Filed under: Parlons Servette, Saison 2019-2020, Sondages

Servette est quatrième et si YB ou Bâle gagne la coupe de Suisse, on peut être européen. Certains diront que les forces perdues nous ont déjà couté une descente. Regardez Lugano ce début de saison quand ils devaient jouer l’Europa Ligue et le débauche d’énergie que cela demandait.
D’autres vous  diront que cela pourrait retenir certains joueurs qui pourraient vouloir partir et convaincre des partenaires financiers grâce à la visibilité Aque Servette pourrait gagner . Et vous, vous pensez quoi?

 

 

Par Oscar Obradovic


25 commentaires so far
Laisser un commentaire

De toute façon ce n’est clairement pas la volonté du club….

J'aime

Commentaire par Mitch

Pas assez de moyens financiers.Donc, on ne peut pas garder nos meilleures éléments. L’équipe va s’affaiblir, le stade ne va pas se remplir et on aura encore moins de revennu. Au lieu de se qualifier pour l’Europa League on va essayer de se maintenir en SL. C’est le serpent qui se mord la queue.

J'aime

Commentaire par Fatton

Faut pas rêver. Servette n a malheureusement pas les moyens donc restera un club moyen et un club moyen à Genève n attire pas le public. Sans moyens, sans public et sans sponsor Servette doit viser de rester en LNA ce qui est déjà pas mal dans ce championnat à 10 équipes.

J'aime

Commentaire par Bernard Morel

Pas d’accord du tout, heureusement que le service partenaire ne tient pas le même discours

J'aime

Commentaire par Obra

Viser l’Europe devrait être un objectif pour le club. Ceci permettrait effectivement d’avoir une visibilité plus forte auprès du public et des sponsors. De plus, ce serait une belle carte de visite pour convaincre certains joueurs de rester mais aussi pour en attirer d’autres.
Oui l’Europe peut parfois coûter des forces mais cela peut aussi souder l’équipe et lui permettre d’entamer le championnat en étant immédiatement une équipe performante.
On a suffisamment critiqué certains clubs qui ne jouaient pas le coup à fond, comme par exemple Lucerne, pour ne pas faire la même chose.
Soyons réalistes mais ambitieux c’est uniquement comme cela que nous parviendrons à reconquérir le public mais aussi les sponsors et à retrouver notre statut de 3ème club le plus titré de Suisse derrière GC et maintenant hélas aussi Bale.

Aimé par 1 personne

Commentaire par flavsfc

Oui a l europa League…..oui a intégré des jeunes a compte goutte…..oui a garder nos meilleurs joueurs et se renforcer encore…..Servette FC est un grand club qui se doit d être ambitieux …nous ne sommes pas des pleurnichards comme certains…..

J'aime

Commentaire par Chagas

Consolidons notre position au niveau national. L’Europe serait peut-être de trop en vertu d’un calendrier certainement très serré l’année prochaine (reprise plus tardive? fin plus précoce avec l’Euro?). La visibilité en UEFA? …mouais, selon le groupe, pas très sexy. Comme dit, regardez Lugano l’année dernière…

J'aime

Commentaire par denis

Viser l’Europe devrait être un objectif pour le club. Ceci permettrait effectivement d’avoir une visibilité plus forte auprès du public et des sponsors. De plus, ce serait une belle carte de visite pour convaincre certains joueurs de rester mais aussi pour en attirer d’autres.
Oui l’Europe peut parfois coûter des forces mais cela peut aussi souder l’équipe et lui permettre d’entamer le championnat en étant immédiatement une équipe performante.
On a suffisamment critiqué certains clubs qui ne jouaient pas le coup à fond, comme par exemple Lucerne, pour ne pas faire la même chose.
Soyons réalistes mais ambitieux c’est uniquement comme cela que nous parviendrons à reconquérir le public mais aussi les sponsors et à retrouver notre statut de 3ème club le plus titré de Suisse derrière GC et maintenant hélas aussi Bale.

J'aime

Commentaire par Flavsfc

C’est complexe. C’est certain on aimerai tous revoir notre équipe en coupe d’Europe, mais avec les moyen qui vont être revue à la baisse du au covid c’est peut-être suicidaire pour cette saison.
Alors que le Budget devait augmenter que Servette devait surement toucher une belle somme sur le transfert de Zacharia lequel est blessé jusqu’à la fin de la saison son transfert risque de tomber à l’eau et comme tout les joueurs il a perdu de la valeurs à cause de la crise sanitaire donc l’indemnité pour le club formateur baissera aussi.
Bref soit Servette trouve 3 très bon joueurs en fin de contrat et libre comme Sasso l’année passée et dans ce cas il serai possible d’entrevoir une place européenne sinon ce serai une position risquée pour le club.

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Sommes-nous devenus un club de pisse-froid ? J’ai l’impression d’écouter un groupe de maman autour d’un terrain de junior C, qui ne veulent pas que l’équipe de leurs mômes monte d’un degrés. « Autant gagner en 2ème degrés, qu’apprendre en prenant qq roustes en 1er degré  » Ont jouent pour gagner, pour le classement et pour les récompenses qui vont avec. Une promotion ne se refusent pas. Thoune et son budget, peut jouer l’Europe, Lugano et son stade peut jouer l’Europe, mais pas mon club, pas assez de cela, manque de ceci. Peut-être juste un peu de couilles. !!! Lors de la création de la coupe d’Europe, notre club était autour de la table avec le Réal, le Barça et d’autres grand d’Europe. Alors si notre club se qualifie, portons avec fierté nos couleurs sur les terrains d’Europe.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Leo

Bien sur on en tous envie, mais juste pour rappel notre deuxième saison en SL après la montée de 2011 c’était révéler être la plus mauvaise saison de l’histoire du club (seul et unique relégation sportive de l’histoire du club) le budget avais baissé, nous n’avion pas réussi à conserver certains joueurs comme Yarte ou Roderick et l’équipe avait sombré dès le début du championnat trop de match?? C’est pour cela qu’il ne faut pas foncer tête baissé, avoir des couilles pour rependre tes mots c’est utile mais sans cerveau ça ne sert pas à grand chose.

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Je te concède le voyage en Arménie. Mais 4 matchs de plus sur 5 semaines n’est pas un problème pour des joueurs pros. La gestion des préparateurs physiques n’est plus au moyens âge. La relégation qui a suivit n’était pas due à la coupe d’Europe, de mémoire 13 matchs, 3 points. Alves aurait dû passer la main, les joueurs était en gestion libre. Alors travaillons avec notre cerveau et continuons à la jouer petit bras.

J'aime

Commentaire par Leo

Il y a tout de même une différence majeure entre la période que tu cites (2010-2013…), et la période actuelle, mis à part le Covid.
Le club est aujourd’hui bien mieux géré, sportivement et administrativement, et se repose sur des bases solides qui se sont construites depuis 4 ans.
Si elles ont été construites, c’est pour amener, comme le dit le président Besnard, a revendiqué à un moment donné des ambitions.
Je rejoins Leo, il faut cultiver en nous ce terrain ambitieux. Cela fait partie, aussi, de l’ADN grenat. Les choses ont changé. La situation est difficile, car particulière. Mais le travail qui a été effectué ces dernières saisons laisse le droit de prétendre à de l’ambition, sous forme de gestion rationnelle et professionnelle, certes.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Mais pourquoi hésiter; il faut y aller ! Il faut arrêter de comparer avec 2001, c’était il y a presque 20 ans et… avec Majid Pishyar au gouvernail.
On n’en a pas les moyens? Ce n’est pas parce qu’on n’a pas les moyens d’aller jusqu’en finale qu’il faut refuser d’y participer. Une qualification européenne, c’est aussi des rentrées financières si je ne m’abuse. Ca va coûter de l’énergie ? Peut-être que oui, mais seulement si on passe plusieurs tours et dans ce cas, nous aurons aussi une dynamique positive en retour qui fera du bien à tout le monde.
Pour moi, si on a la chance de pouvoir y participer, ça ne se refuse pas. Si ça ne retient pas des joueurs, ça peut aider à rétablir le club sur la carte de l’Europe pour des futurs joueurs étrangers, faciliter les négociations avec les juniors. Ce serait aussi un gain d’expérience pour nos jeunes qui peut rejaillir sur leur niveau de jeu et donc leur valeur marchande, etc.
Je vois cela comme un cercle plus vertueux que vicieux.

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval

Pishyar président en 2001, je croyais que c’était Hervé puis Coencas, et le triumviral avant la tempête

J'aime

Commentaire par Claude

Mea culpa, c’était 2011 (pas 2001)

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval

Entièrement d’accord avec Leo.

Bien entendu, cela suppose avoir un contingent qui supporte cette charge supplémentaire.

N’oublions pas que la saison prochaine sera difficile, comme toutes les deuxièmes saisons en ligue supérieure.

L’essence même du sport est l’ambition. On doit toujours viser le plus haut possible
.
Avant les résultats des matches amicaux, je pensais même qu’on avait des (petites) chances d’être champion …

Quoi qu’il advienne, c’est le terrain qui décide. Cela vient toujours comme cela doit venir !

J'aime

Commentaire par François Werz

Comme tu le dis si bien, l’essence même du SPORT c’est d’avoir de l’AMBITION

J'aime

Commentaire par Obra

Si on arrive à être européen sur le terrain, il ne faut pas hésiter, il n’y a pas de calcul à faire.

Meme si cela n’était pas l’objectif, c’est bon à prendre.

Il faudra se renforcer, certes, mais cela retiendrait quelques jeunes et attirerait aussi plus facilement certains type de joueurs , cela deviendrait plus facile.

Économiquement, même en cas de parcours moyen, cela amènerait des recettes au club (billetterie, sponsors, gains uefa,…).

Le club aurait une nouvelle dimension et visibilité européenne, ce qui peux être que positif, pour l’économie du club et attractions des transferts (départs et arrivées).

En ce qui concerne l’énergie laissée en europa league : le staff arrivera à gérer ce soucis de riche comme on dit… cela laissera du temps de jeux aux jeunes , et le club serait renforcé.

Et financierement je suis sur que de nouveaux partenaires viendraient

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

Sport en direct: Trois prolongations de contrat à Servette

Castanheira, Routis et Goncalves prolongent jusqu’à la fin du championnat

J'aime

Commentaire par Bertine

J’aimerais que d’autres comme Schalk et Iapichino en fassent pareil

J'aime

Commentaire par Obra

Pishyar c’est effectivement plus tard, il a été président de 2008 à 2012

J'aime

Commentaire par Obra

Autant pour moi

J'aime

Commentaire par Bertine

Enfin, quand on voit les prolongations chez les filles, l’effet Champions league est puissant !
Bravo à elles !
Une petit tour en Europa League pour l’image, ça compte.

J'aime

Commentaire par grenadine

Une balle dans le pied pour la saison prochaine. Après ce n’est que mon avis.

J'aime

Commentaire par Reinhardt




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :