Les Enfants du Servette


Souvenir de Steve avant le voyage à Lucerne. by Obra

La jouerie du champion

 

Suite à notre demi-finale perdue avec pas mal de regret contre St-Gall le championnat reprend ses droits avec comme objectif de récupérer la deuxième place aux Bâlois mais pour cela il faudra espérer un faux pas de Bâle à YB et une victoire de Servette à Lucerne.

Justement en parlant de match à Lucerne il y en a un beau souvenir qui me revient à l’esprit c’est celui du tour final 93-94, petit fait amusant ce match c’était déroulé exactement 27ans jour pour jour avant celui de dimanche prochain. Le tour final se composait de 14 matchs et le deuxième tour dans l’ordre inverse du premier. Nous avions terminé le premier des deux tours à la maison contre Lucerne en gagnant 3-0 et le week-end suivant  nous allions donc au stade de l’Allmend avec un avantage psychologique important vu le résultat précédent. C’est après cette double confrontation que nous nous étions dit avec des potes du cycle (le cycle… ça ne me rajeunit pas) que le titre était vraiment possible cette année-là. Car tout roulait pour Servette, il y avait la réussite du champion qui pointait son nez mais encore plus les Grenat dégageaient  une confiance et une jouerie fluide et limpide qui donnait l’impression que rien ne pouvait nous arriver. D’ailleurs le titre de la TDG au lendemain de ce match à Lucerne était sans équivoque : « Servette est vraiment redevenu une équipe à l’inspiration offensive ».

Le match

Servette jouait sur un nuage et après 20 minutes Sinval déviait pour  Neuville qui lançait Rénato. Le brésilien évitait un défenseur et le gardien et avant de marquer malgré un angle très fermé. Lucerne revenait au score grâce à un pénalty 1-1 score  à la mi-temps. Dès le début de la deuxième périodes Servette mettait le turbo et marquait sur un modèle d’action collective Ohrel lançait Sinval qui voit alors un appel parfait de Neuville, le jeune joueur s’apprête à défier le gardien Mutter stop sa course et passe avec plein d’altruisme la balle sur un plateau à Grassi qui habilement anticipe le tacle du défenseur et met la balle au fond, un but tout simplement sublime. 15 minutes plus tard Servette prenait deux longueurs d’avance, long centre de Barberis depuis l’aile droite pour Neuville qui remettait directement au deuxième poteau où surgissait… Barberis qui marque un une-deux en transversal easy !!! En fin de match Wolf réduira l’écart sur une tête mais c’est Servette qui aura le dernier mot à 5 min du terme Renato part en cotre, alerte Grassi qui dévie pour Neuville ce dernier s’échape avec sa légèreté et sa rapidité légendaire et s’en va battre le gardien 4-2. Petit précision Neuville est sur les 4 buts. Ce joueur explose cette année pour notre plus grand plaisir.

Du jeu comme principe actif

Ce qui frappe Pierre Nusslé journaliste de la TDG, c’est le retour en grâce du jeu servettien. Petkovic qui avait à ses débuts chez nous fermé les espaces derrière et qui pratiquait un football « bunker » avait complétement changer sa tactique pour ce tour final. Ce Servette en pleine bourre jouait de la même manière tant à domicile qu’à l’extérieur. C’était le retour du jeu grenat celui qui a fait sa légende après quelques années ou les différents entraineurs en place avaient oublié. L’ADN du club au profit de tactiques plus efficaces.

Un parallèle tout fait avec le Servette d’aujourd’hui qui a totalement renoué avec sa tradition d’une vision tournée vers le jeu même si parfois cela ne fonctionne pas. Sur des matchs à élimination directe c’est quitte ou double mais sur la longueur d’un championnat cela paye forcément et si nous nous trouvons à la lutte avec Bâle pour la deuxième place c’est bien grâce cette esprit tourné vers le jeu pour le plus grand plaisir des yeux.

Allez Servette faite ce que vous savez faire contre Lucerne, faite les tourner en bourrique et rapportez nous les trois points.

Allez Servette !!!

 

Par Steve 


2 commentaires so far
Laisser un commentaire

«Um den Sieg gegen Servette zu erringen, ist der Ehrgeiz wichtiger als die Energie.» (Celestini)

Très bon discours. Il faudra être prêts cette fois-ci. Tasar suspendu.

J'aime

Commentaire par Forechecker

Ouf heureusement que Tasar est suspendu car c’est vraiment leur homme en forme du moment..sans lui on devrait gagner pour autant
qu’on arrive cette fois-ci à enfin convertir nos nombreuses occasions de but.

J'aime

Commentaire par Karl




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.