Un Servette sans complexe ?

Servette se rend dimanche à Bâle avec, on l’espère, la ferme intention de faire enfin tomber le FCB dans son antre !

Une tâche ardue…

On va le dire tout de suite : Bâle est désormais loin de l’équipe moribonde de la saison dernière, égarée entre lutte interne et guerre d’ego. Le changement de présidence s’accompagne de nouvelles ambitions (de titres) et les Bâlois comptent bien récupérer un trône qui leur échappe depuis quatre ans maintenant…

Lors de la dernière visite des Grenat au stade St-Jacques, les Servettiens étaient répartis avec une valise de 5-0. Il faut dire que le FCB menait déjà 3-0 après 12 minutes…

Il faut dire que les statistiques ne sont pas à l’avantage du SFC :

  • 52-19, telle est la différence de buts en faveur de Bâle lors des 22 dernières rencontres de Super League contre Servette.
  • 16 victoires du FCB, 2 nuls et seulement 4 succès du SFC.

On se rappelle tout-de-même de la belle performance des Grenat début 2020 où ils étaient allés chercher un très bons 2-2 contre des Bâlois dépassés en seconde période par un SFC sans peur.

Du caractère

Il faudra en tout cas beaucoup de caractère au Servette FC pour revenir de Bâle avec quelque chose dans l’escarcelle. Être bien plus frais physiquement et attentif que lors de la dernière déculottée, ne pas avoir peur de regarder le FCB droit dans les yeux, et, surtout, jouer ! Le complexe du FC Bâle ne doit tout simplement plus exister. Servette a les moyens de faire un résultat à Bâle et doit s’en convaincre !

Servette n’a que rarement été dépassé par Bâle depuis son retour en Super League et doit croire en ses chances. Cette fois, le public bâlois pourra découvrir Gaël Clichy et continuer à admirer Miroslav Stevanovic. Nul doute qu’un résultat positif passera par un grand match de nos deux joueurs ainsi que de tous leurs coéquipiers.

Allez Servette !!!

Julian Karembeu

11 réflexions sur « Un Servette sans complexe ? »

  1. Il serait peut être temps de donner de la confiance en nos recrues Douline pour Cespedes (même si rien à lui reprocher) Rodellin pour Imeri (là encore aucun reproches).
    Par contre niveau taille y a pas photo entre Douline-Rodellin et Cespedes-Imeri 😉 l’impact physique à son importance contre un Bâle en forme .

    J'aime

    1. YB a joué l’Europe et fait tourner… Surement que Bale fera de même… Alors à nous d’en profiter comme Sion.

      J'aime

  2. Ma compo revisitée en fonction des 19 joueurs convoqués:

    Frick
    Diallo – Sasso – Severin – Clichy
    Douline
    Valls – Imeri
    Stevanovic – Rodelin – Schalk
    _________________________________________________
    Banc:
    Omeragic, Sauthier, Nyakossi, Vouilloz, Cespedes, Cognat, Antunes, Kyei

    J'aime

    1. … mais comme ça, Geiger aura pas mal de solutions pour faire tourner l’effectif intelligemment avant la 85ème minute (et surtout avec efficacité), jusqu’au coup de sifflet final…!

      J'aime

Répondre à Berset Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :