Thun-Servette : les notes

Frick (3.5) : Auteur de 3-4 parades qui évitent à l’équipe une plus grosse correction, il est cependant coupable sur l’égalisation thounoise en n’esquissant pas le moindre geste sur une frappe lobée (peut-être légèrement déviée) mais largement à sa portée.

Sawadogo (3) : On voit le fossé séparant la 2ème ligue inter de la Challenge League et quand en plus vous avez Castroman comme adverse direct cela n’arrange pas les choses. Trop hésitant et respectueux, il a fait ce qu’il a pu et n’a vraiment pas été aidé par ses coéquipiers…

Rouiller (3) : Appliqué et assez à son affaire en première période, on ne l’a pas reconnu lors du deuxième acte, il aura coulé avec le reste de l’équipe.

Séverin (3.5) : Aligné à la place de Sasso, il aura été l’un des seuls à sortir un match correct au niveau de l’intensité dans les duels et de l’envie sur le terrain. Et en cette période c’est déjà pas mal…🙄

Vouilloz (2) : Un assist pour Stevanovic sur l’ouverture du score, et puis le néant total. Averti à la 35ème, il a passé totalement à côté de son match, et même s’il ne jouait pas à sa place cela n’excuse pas tout…

Cespedes (3) : Contrôles de balle et relances trop approximatives, sans oublier de nombreuses passes vers l’arrière, bref une performance à oublier!

Valls (3) : A force de vouloir être partout et boucher tous les trous du milieu de terrain, l’ancien nîmois a beaucoup perdu en qualité de passes ce qui est d’habitude un de ces points forts. Devenu invisible puis remplacé en 2ème période.

Antunes (2) : Marquer un triplé contre Saint-Prex c’est bien, mais quand on est incapable de gagner un duel ou de passer en un contre un contre une Challenge League, il y a des questions à se poser…🤔

Stevanovic (4) : Une bonne activité lors des 45 premières minutes ponctuée par un but de la tête. Puis…comme les autres il a disparu…

Imeri (3.5) : Essayant d’animer le jeu vers l’avant et de mettre du rythme, il aura par contre raté toutes ces tentatives de coups de pieds arrêtés (corners et coups-franç). Rarement vu autant de déchet dans son jeu…

Kyei (4) : Quand ton centre-avant doit venir chercher des ballons dans le rond central à côté de ton demi-défensif pour tenter d’orienter le jeu c’est qu’il y a vraiment un gros soucis. Rien à redire sur son engagement et son envie 👍🏻.

Rodelin (3) : Il a remplacé Valls à la 66ème. Une frappe des 20m au dessus et deux-trois bons décalages, mais clairement insuffisant pour un joueur de son niveau.

Douline (3) : Il a remplacé Cespedes à la 66ème. Une entrée en jeu qui n’amena rien si ce n’est le fait d’engranger des minutes. Il serait tant qu’il lâche le frein à main…

Schalk (-) : A trop peu joué pour être noté.

Pédat (-) : A trop peu joué pour être noté.

Mendes (-) : A trop peu joué pour être noté.

Geiger (1.5) : Quand le bateau tangue et que le capitaine reste devant sa barre les mains dans les poches, le naufrage est inévitable! Lancer les deux jeunes (Mendes et Pédat) à la 88ème dans cette comédie tragique n’est pas loin de passer pour une faute professionnelle!

Lolo82

26 réflexions sur « Thun-Servette : les notes »

  1. Vous avez oublié Besnard. Depuis sont arrivé à l place de Fischer, on ressent bien le changement de rythme; moins d’envie, moins d’énergie. Je pense que c’est un bon lieutenant mais qu’il n’a pas l’étoffe d’un leader. La déroute de servette actuellement n’est que le fruit d’un manque de psychologie et de motivation au seins de l’équipe. Sinon comment expliquer qu’avec un contingent identique on joue l’Europe l’Annee dernière.
    Fischer revient!

    J'aime

  2. « Geiger (1.5) : Quand le bateau tangue et que le capitaine reste devant sa barre les mains dans les poches, le naufrage est inévitable! Lancer les deux jeunes (Mendes et Pédat) à la 88ème dans cette comédie tragique n’est pas loin de passer pour une faute professionnelle! »

    Je trouve le 1,5 déjà trop.. c’est 0 pointé ! surtout à cause des 2 remplacements de la 88e minutes (et avant aussi les entrées des 2 « renforts » que sont Rodelin et Douline).

    J'aime

    1. Et Geiger n’a pas les mains dans les poches mais au moins 80 % du temps qu’il est debout, c’est les bras croisés.. un signe typique de protection personnelle et d’incapacité à interagir avec les joueurs… il doit d’urgence faire un cours d’appui en psychologie…

      J'aime

    2. Ces deux changements ça me reste en travers de la gorge. Personne pour l’interroger sur ça ? D’une connerie sans nom…

      Alain tu cumules. Faut arrêter maintenant !

      J'aime

    1. Frick nous coûte les deux premiers buts, ça a été relevé et déploré tout comme les bourdes d’Omeragic contre YB. Mais et je suis d’accord que c’est bien plus gênant pour un supposé leader que pour un jeune M21 qui a encore tout à apprendre.

      J'aime

  3. 100 % d’accord avec le constat général et les notes qui reflète bien ce que ce match à été, le minimum social en première mi-temps mais au moins un match sérieux et une faillite collective en 2ème.

    J'aime

  4. Je ne suis pas d’accord avec les notes des jeunes qui, je le répète, ont très bien joué à mon avis.
    Sawadogo hésitant et respectueux ? Ce n’est pas du tout ce que j’ai vu.
    Vouilloz le néant total ? Là non plus ce n’est pas ce que j’ai vu !
    Et donner une meilleure note à Rodelin et Douline que Vouilloz, Lolo là franchement tu déconnes…
    Mais je reconnais que l’exercice des notes est difficile !

    @Claude : +1000 pour tes remarques !

    J'aime

    1. Désolé, mais les jeunes ont été aussi mauvais que le reste de l’équipe. Vouilloz fait une bonne première mi-temps et sombre totalement ensuite. Antunes a à peu de chose près tout raté ce qu’il a entreprit durant tout le match, idem pour Imeri, mais lui restait sur de bonne prestation et il s’est au moins battu. Sawadogo a parfois été débordé en première mi-temps mais a essayé d’apporter offensivement, il a sombré comme le reste de l’équipe en 2ème.
      A la limite, Lolo82 aurait pu donner des notes individuelles pour la 1ère mi-temps et une note collective de 1 pour la 2ème. Mais ces commentaires sont justes et sans concession je trouve.

      J'aime

      1. Merci.

        Surtout que j’ai fait le déplacement jusqu’à Thoune pour voir cette purge…

        Heureusement les saucisses et la bière était bonnes 😅

        J'aime

  5. Concernant Douline, je pense qu’il y a un probleme de casting. Il a l’air d’être un joueur qui doit enchaîner les matchs, un titulaire, or il a là un rôle de joker. Ces qualitées ne collent pas du tout à ce rôle là, contrairement à Imeri ou Schalk par exemple qui sont bien plus dynamiques… Perso j’y crois plus en lui qu’en Rodelin.

    Vivement le retour de Fofana et Cognat !

    J'aime

    1. PS : d’après mes infos, Fischer tient toujours, du moins une bonne partie, les ficelles. Se déchaîner sur Besnard n’a donc aucun sens tant c’est plus un travail d’équipe qu’autre chose…

      J'aime

      1. Oui mais la (mauvaise) façon de communiquer c’est lui. Les supporters ne sont pas des clients de banque.

        J'aime

  6. Pour moi les notes de nos jeunes joueurs sont inappropriées

    Nos jeunes sont dépendant de la prestation collective de nos titulaires

    Sur la seconde mi-temps nos titulaires ont été mauvais et du coup nos jeunes ont sombrés avec toute l’équipe entraîneur compris

    Donc ok pour les notes des tôliers mais pas ok pour les notes des jeunes joueurs

    Vous vouliez que Geiger fasse jouer nos jeunes et maintenant vous les massacres juste pathétique

    J’ajouterais que Bâle YB Zürich ont aussi mis des jeunes avec les mêmes conséquences que pour nous

    Merci Valid pour tes commentaires toujours juste et pondérés

    Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai mais tout de même il n’a eu aucune aide de ses coéquipiers titulaires qui ont été invisibles en seconde mi-temps

        J'aime

      2. Ce n’est malheureusement pas la première fois qu’il montre ses limites. Ok pour la deuxième mais pour la première ce n’est que lui

        J'aime

  7. On a des joueurs formés au club qui jouent. Maintenant, le problème c’est comment incorporer des joueurs du groupe des – 21 ans dans la première. En dehors de super talents, je pense que le saut est souvent trop important et que si cela est possible, il faut les prêter en challenge league ou en promotion league selon leur âge. De toute façon, on ne peut pas jouer qu’avec des jeunes. Aucun club le fait sans compter que sur une volée de – de 21, il y a un, voir un maximum de 2 joueurs qui ont un potentiel de faire de leur passion un métier. Cela ne veut pas dire pour autant que tous finiront en Super League pour autant, loin s’en faut. On devra continuer à chercher des joueurs à l’extérieur, parfois en prêt. Bâle a fait une campagne avec pas mal de joueurs prêtés (Dan Ndoye, Esposito) etc. Mais pour cela il faut avoir le réseau. Est-ce que Senderos l’a ? C’est la grande question. A Bâle, le frère du président, Philippe Degen a ce réseau. Nos moyens restent limités, raison pour laquelle cette cellule de recrutement est si importante. Comme beaucoup, j’ai des doutes concernant Senderos à ce poste. Peut-être à tort. Personnellement, j’aurais préféré quelqu’un comme Pablo Iglésias, même si pour certains, son passé Lausannois est rédhibitoire. Personnellement, je trouve que c’est quelqu’un d’intelligent, qui connait le football, qui a des contacts. Dommage que l’on ait pensé uniquement au passé Servettien comme critère d’engagement.

    J'aime

  8. Je suis de ceux qui pensent que nos recruteurs devraient plus chercher en Suisse dans les ligues inférieures, chez le jeunes, comme l’a si bien fait Thoune pendant des années. Et là je pense qu’on n’a pas les personnes adéquates.

    Aimé par 1 personne

    1. Je partage entièrement votre vision.
      Le dernier joueur alémanique que nous ayons recruté en Suisse c’est Varol Tasar que personnellement j’appréciais beaucoup quand on le faisait jouer à gauche car cela évitait de systématiquement basculer sur le côté droit de l’équipe pour aller chercher Stevanovic.
      Thun a bien réussit à dégoter de très bons joueurs : Fassnacht, Spielmann etc.
      Donc oui, il faut mieux prospecter le « marché intérieur ».

      Par contre, cet exercice a aussi ses limites. Thun dont j’ai souvent vanté son business model a connu la relégation car à un moment donné, à force d’avoir des moyens limités, on est constamment sur le fil du rasoir. Il suffit d’une campagne ratée et on plonge au classement.

      C’est pour cela que dans mes rêves, j’aurais aimé une augmentation du budget qui aurait permis d’aller chercher de meilleurs joueurs. Seulement, voilà la situation économique actuelle et la difficulté de fédérer de gros moyens derrière le Servette nous empêche d’emprunter cette voie. Je précise que ce n’est pas un reproche, juste un constat.

      J'aime

  9. Il semble que Geiger soit dans le collimateur de plusieurs personnes. Alors, oui, il a autant de charisme qu’un caribou et la coupe de cheveux de Bachelet, mais n’oubliez pas que les bons résultats que nous avons obtenus ces dernières années, c’est grâce à lui. Je ne suis pas toujours d’accord avec ses choix, mais vu l’effectif à disposition ce n’est pas simple de faire une équipe qui carbure. On n’arrive déjà pas à avoir chaque joueur qui est à son poste de prédilection et les départs non-remplacés nous ont coûté chers. Lorsque l’on conjugue les départs avec notre infirmerie pleine à ras bord, ben on se rend compte que l’on est pas à l’aise et pas seulement avec nos remplaçant, mais avec notre onze de départ.

    Aimé par 1 personne

    1. Donc les résultats ces dernières années c’est grâce à lui (pas Bonneau, pas aux joueurs, pas au staff ?) mais les résultats calamiteux actuels il n’en est pas responsable ?

      Faudrait savoir…

      La vérité c’est un peu des deux. Geiger a été bons avec une effectif de qualité mais ces limites sautent aux yeux quand on est un peu juste et que nos dernières recrues ne sont pas des cracks (pas encore espérons).

      C’est la faute à qui si les remplaçants ne sont pas bons et les jeunes pas prêts ? Geiger en tirant sur la corde, avec son indécrottable hiérarchie s’est mis tout seul dans la merde.

      Déjà durant le COVID nos cadres passaient tous régulièrement à côté de leur match parce qu’ils étaient lessivés. On se souvient tous des matchs pourris de Cognat, Valls, Rouiller, Sasso, Sauthier et même Micha.

      Aujourd’hui il peut se plaindre d’avoir l’infirmerie pleine mais c’est entièrement de sa faute si Séverin n’est pas à 100%, si les jeunes ne sont pas prêts. Le mec a une vision à 7 jours, soit le prochain match.

      Comment tu veux gérer correctement un groupe à long terme comme ça et comment tu veux parer aux mauvaises surprises (double blessure de Diallo/Sauthier, blessure de Cognat mais tu mets Rodelin pas encore fit 3 matchs en n°8 – mais ça va le chalet !?!??) si tu mets pas plus de concurrence au sein de ton équipe, si tu fais pas jouer les joueurs à leur place.

      Je parlerai même pas des jeunes j’en ai marre de me répéter. Ce coach n’en à rien à faire de l’académie.

      J'aime

  10. Je trouve qu’Antunes et Cespedes sont très légers. Souvent pas mal contre les petites équipes et inexistant contre le plus grosses équipes. J’aimerai bien voir davantage Mendes par contre, il a l’air vivace

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :