Servette européen si…


Outre la troisième place qui offre une position européenne mais qui parait très très dure à obtenir (Bâle et l’ASF sont à 11 points), la quatrième place peut être européenne car YB n’est qu’à 6 points et a 31 buts d’avance…

Tout d’abord les obligations 

– Lugano termine troisième du championnat de Super League devant YB probablement 

– Servette fait un bon résultat contre YB à Berne samedi 23 avril.

– Lugano est vainqueur de la Coupe de Suisse le 15 Mai mais tout d’abord éliminé chez lui Lucerne en demi-finale.

– Servette finit bien le championnat, en remportant des matchs clés comme à YB (ou match nul) ou contre Saint Gall à domicile .


– Les saint- gallois sont derrière nous au classement général.

Voilà les tableaux respectifs et on voit que Servette va à Berne et reçoit Saint Gall et Lugano

Donc nous!

Servette a encore 7 matchs à jouer et tous sont très importants mais les 3 prochains particulièrement puisque nous nous devons de gagner chez nous contre GC, battre YB (en tout cas ne pas perdre à Berne) et battre Saint Gall. Impossible? Non! Très très dure? OUI!

Avec encore 4 matchs et un match à Sion, nous avons un léger avantage alors que YB et Saint Gall ne joueront que 3 fois à la maison.

Bref la mission se révèle très ardue pour Servette!

Par Oscar Obradovic 

13 réflexions sur « Servette européen si… »

  1. Je miserais d’avantage pour une victoire de Saint Gall en coupe suisse..ils sont assez impressionnant actuellement
    Lugano compte trop de joueurs en fin de contrat ou en partance

    J’aime

  2. Je me posais aussi un question. Qu’en est-t-il des clubs russes la saison prochaine? Seront-ils en coupe d’Europe? Si non quelle répercution? La Suisse gagnerai un rang au classement des championnat cela donnerai-t-il une place en plus en coupe d’Europe au championnat suisse?

    Aimé par 1 personne

  3. La Conference League ?? Non merci ! Si c’est pour jouer contre Partizani Tirana, Qarabag, Kaïrat Almaty ou Omonia Nicosie (ce sont quelques adversaires du FC Bâle cette saison) devant 2’500 à spectateurs à La Praille, je peux très bien m’en passer !

    J’aime

  4. Oui, mais c’est rare que le tirage au sort nous attribue des adversaires attractifs. Et pour affronter des équipes comme celles mentionnées ci-dessus, il faut passer plusieurs tours. Contre des équipes comme celles contre qui le FC Bâle a dû jouer. Et se déplacer !!! Alors je maintiens : Non merci !

    J’aime

  5. Je ne suis pas non plus fan de la Conference à Toto League. Mais d’un autre côté, si on veut pouvoir recruter plus facilement ou mettre plus en valeur nos joueurs pour les revendre, il faut passer par là. En partant du principe qu’il faut éviter de se faire éliminer par des Norvégiens tôt dans la compétition. De plus, si on arrive à atteindre les phases de groupe, c’est 4 millions qui rentrent. En passant juste 1 tour, c’est 900’000. Ce n’est pas ridicule dans notre budget.

    J’aime

    1. Ça fais 2 ans que l on nous sort ce discours et force est de constaté que ça n a amené aucun plus mentionné ! Vaut mieux préparer la saison prochaine en intégrant des jeunes pour a terme jouer les 2 premières place qui ont vraiment de la valeur dans ce championnat suisse de très faible qualité que d aller se ridiculiser au fin fond de l Europe !

      J’aime

  6. Avec le transfert d imeri on gagnera tout ça….faut il encore pouvoir le remplacer aussi bien…….et trouver ce fameux buteur et cette profondeur de banc qui fait gagner un titre….comme le FC Zurich,Yb ou Bâle….et comme Lugano veut faire….

    J’aime

    1. A ton avis, pourquoi Bâle a pu vendre Cabral pour 14 millions et pas 5 ? Tu penses que leur parcours européen n’y a joué aucun rôle ?
      Et le prochain qu’on pourra vendre plusieurs millions, ce sera qui ? On a juste personne dans le pipeline.

      J’aime

  7. Il faut oser dire la vérité. Servette en coupe d’Europe c’est nul. C’est mieux qu’il laisse leur place à une équipe qui en veut. Si c’est pour faire de la figuration, ce n’est pas la peine. C’est humiliant.

    J’aime

    1. Il est vrai que les matchs à élimination directe ne sont pas le truc de Servette. On le voit en Coupe de Suisse également. Et pourtant, il faut continuer et améliorer la mentalité dans ce genre de matchs.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :