Essayé, pas pu…

On a aimé

  • Les bonnes occasions du SFC, notamment le poteau d’Antunes ou la volée de Pflücke qui auraient mérité meilleur sort…
  • L’entrée d’Antunes qui a permis à Servette d’évoluer plus haut dans le terrain.
  • Le public bernois qui aura répondu présent. Ils étaient 26’500 pour recevoir le SFC ! Un autre monde par rapport à la Suisse Romande…
  • L’entrée en fin de match de Kalonga. Encore un jeune Servettien qui aura grappillé quelques minutes de jeu aujourd’hui, comme Magnin d’ailleurs.
  • La bonne combativité générale côté grenat même si cela n’aura pas suffit. Servette c’est confronté une nouvelle fois à ses limites…

On n’a pas aimé

  • Se prendre une nouvelle défaite dans les dents face à YB.
  • Ne pas concrétiser nos occasions. Une récurrence 😤.
  • Les erreurs individuelles qui conduisent aux trois buts encaissés. 
  • Le peu d’ambition dans le jeu. Servette joue vraiment beaucoup trop cette saison. Pour gagner, il faut quand-même plus que deux personnes dans les 16 mètres adverses…
  • Le brave Oberlin qui a réussi la prouesse de s’encoubler trois fois tout seul…en 25 minutes et qui n’aura même pas réussi une passe. Ça c’est du recrutement 🤦🏻.
  • Sentir qu’il y a 1 classe d’écart entre YB et le SFC. Budget, public, organisation, transferts. On a dix de retard et il faudra tenter de les grappiller année après année pour se rapprocher un peu de l’excellence bernoise.

55 réflexions sur « Essayé, pas pu… »

  1. Pas compris cette affirmation: Se prendre une nouvelle défaite dans les dents face à YB.
    Ces dernières saisons on a bien plus souvent gagné contre eux que perdu.
    Eux mêmes disent que l’on est leur bête noire.
    De plus le résultat est trompeur. Ils ont eu la possession, mais au niveau des occasions dangereuses, on a été proche d’eux.
    Pour moi ils méritaient au maximum un but d’avance.
    Ils sont archi favoris du championnat, jouent devant leur nombreux public.
    On n’a pas été déclassé, malgré les absences de Bedia, Clichy, Imeri etc

    J’aime

  2. On n a pas aimé: le choix des chaussures de certains joueurs, qui ont honteusement glissé à peu près tout le match. Le manque de réalisme de Cognat, récidiviste malheureux dans ce domaine. Être contraint de mettre Oberlin en pointe comme seule solution… alors que Dias est sagement resté en tribune. Voir Diallo l ombre de lui même, complètement dépassé sur son côté, certes pas toujours aidé par Pflucke
    Bref, notre baraka a disparu, on va entrer dans la vraie phase de test de notre potentiel…

    J’aime

    1. Oui hélas j’en ai peur aussi
      Pendant ce temps là Imeri fait bronzette au Lac
      Dias en tribune et Geiger et Sebderos ne vont pas se remettre en cause pour si peu.
      En attendant le stade se vide de plus en plus devant tant d’incompétence.

      J’aime

    2. Difficile de demander a Pflucke d’aider Diallo alors qu’il ne joue pas du même côté. Soit vous penser a Severin en parlant de Diallo soit vous confonder Pflucke avec Stevanovic.

      J’aime

  3. Si un dirigeant grenat lis ce post: je vous en prie, arrêtez le massacre avec Oberlin. Le club aura été plus que généreux avec lui, en lui laissant beaucoup -trop- de minutes de jeu pour tenter de s’illustrer. Je ne sais pas ce qu’il montre à l’entraînement pour mériter de fouler la pelouse, mais ça commence à ressembler à de l’obstination. Nous avons de jeunes attaquants, c’est le moment de les utiliser, car, comment pourraient-il faire pire? Dans les meilleurs championnats on lance des jeunes de 17-18 ans sans peur de les « griller » ou de vouloir les « économiser ». Oberlin n’y est pas, ce fut un pari intéressant à prendre mais qui n’a pas marché. Là, il peut aller tranquille en -21 ou ailleurs en prêt, peut être que 2-3 divisions plus bas lui remettrait les idées en place, et échanger sa place avec un jeune qui n’a pas les pieds carré. Un joueur inutile coûte au final des points dans la saison.

    J’aime

    1. Oberlin je pense qu’il doit commencer à zéro c’est-à-dire à marcher et mettre un pied devant l’autre.
      Il touche 3 ballons et trois fois il tombe … C’est un sketch ce type.

      J’aime

  4. Dans la rubrique:
    je n’ai pas aimé ces dernières semaines.
    Les 3-4 trolls qui sous des pseudos qui changent au fur et a mesure, pourrissent ce site.
    Dommage pour les supporters sincères et généralement mesurés qui sont actifs sur site.
    Merci également aux rédacteurs EDS.
    Mis à part le fait qu’il n’ ait pas donné du temps de jeu à Dias, je ne vois pas trop ce que l’on peut reprocher a Geiger . Il fait avec les joueurs qu’il a à disposition.
    Idem pour Senderos. Il fait ce qu’il peut avec son petit budget.
    Bauer n’a pas été engagé comme titulaire, mais comme doublure. Lorsqu’il est venu , il était en disgrâce en Russie, il a dû accepter ce que l’on lui proposait. donc je suis prêt à parier qu’il gagne à peine la moitié de Sauthier , qui de notoriété publique avait un des 2-3 plus gros salaires de l’effectif.
    Ce qui était justifié, car il y a 2-4 ans il était un des meilleurs. Mais ne l’était plus du tout depuis 2 ans.
    Ce n’est pas de la faute de Senderos si Imeri s’est blessé fin mai avec la sélection M21, ni si son agent a refusé qu’il joue ces derniers temps.
    Les Janus et compagnie me font mourir de rire avec leurs théories anti Senderos et anti Geiger. Qu’ils envoient leurs CV au SFC s’ils pensent faire mieux.

    J’aime

    1. Un grand merci à toi Zico. Je valide la totalité de ton commentaire.
      Servette n’a pas fait un mauvais match.
      Au nombre d’occasion nous faisons jeu égal avec YB.
      Il est vrai qu’il nous manque un meneur de jeu et un vrai attaquant.
      Et pour ceux qui reprochent à Geiger ne ne pas faire jouer les jeunes notre équipe a terminé le match avec 5 joueurs formés au club.
      Senderos et Geiger font avec les moyens du bord et je reste positif pour la suite car j’ai trouvé que nos joueurs ne trichent pas, ils se sont bien battus jusqu’a la fin de la partie.
      Par contre je ne comprends pas pourquoi Oberlin continue de jouer il est vraiment inutile.
      Concernant Diaz Patrizio . Des buts lors des matchs amicaux contre des équipes de seconde division sont visiblement insuffisants pour prétendre à jouer en 1er équipe.

      J’aime

      1. Les gars réveillez-vous, Sanderos c’est le flop complet. A part Clichy, c’est le néant. Même si Bauer ne coûte pas trop, c’est clairement une erreur de casting. Idem pour Oberlin.
        Au lieu d’empiler les joueurs moyens voire mauvais, on aurait pu par exemple casser notre tirelire pour Lavanchy et ne pas prolonger Diallo ni engager Bauer. Un exemple parmi tant d’autres.

        J’aime

    2. Senderos fait ce qu’il peut avec son petit budget ?
      Selon les chiffres officiels publiés par la SFL, nous avons le 5e budget au niveau des salaires.

      Ensuite, Senderos a engagé :
      -Oberlin pour 3 ans. Il pouvait lui proposer 1 an, avec option. Pour un pari, ça aurait été très bien.
      -Rodelin, 30 ans, qui coûte au moins 25KCHF par mois
      -Bauer, 30 ans, qui a joué en Premier League et qui était en Russie. Donc forcément un gros salaire
      -Souaré, alors que nous avons profusion de jeunes à ce poste
      -Papu Mendes. Jamais compris ce qu’on a voulu faire avec lui.
      -Bedia. belle réussite.
      -Douline. Le seul transfert positif pour le moment avec Clichy (Pflücke, j’attends de voir sur la durée).

      Alors non : il gaspille le budget avec des vieux joueurs et tente des paris foireux.

      J’aime

      1. Et Douline a été fait par Bonneau, pareil pour Pflücke, j’attends de voir. il a un bon touché et une bonne qualité de passe mais je trouve qu’il a du mal à exister dans le jeu pour l’instant

        J’aime

      2. J’adhère à l’entier de ton commentaire.

        L’après Bonneau ne donne pas satisfaction et cela se voit depuis.

        Un miracle que Micha, Cognat, voire Clichy et Frick (son excellent coup de gueule) soient toujours là.

        J’aime

    3. Bravo. Soutenons Alain Geiger et Philippe Senderos ! Il n’y a que le cas Oberlin que je ne comprends pas mais pour le reste acceptons que les 2 prochaines saisons soient de transition et laissons les faire leur travail. Beaucoup de jeunes dans cette équipe mais on ne peut pas les faire jouer tous à tous les matchs. Trouver le bon équilibre entre ceci et ambition et pas à pas ils y arriveront. Nous on de doit d’être avec dirigeants, staff et joueurs et non pas contre : TOUS ENSEMBLE

      J’aime

  5. Je m’étais juré de ne plus apporter de commentaires sur ce site. Cependant face à une équipe haut de gamme du championnat de Suisse., le SFC a montré ses limites ce qui donne raison aux commentaires que j’y apporte depuis belle lurette. Je me devais donc de réagir. Je le répète. les faits sont têtus. Si à YB on comptabilise 22 titulaires potentiels, dont notamment l’international suisse Itten sur le banc en début de rencontre, au SFC on peine à trouver entre autres un avant-centre crédible et un latéral droit. Celui dont on dispose nous coûte un but capital de façon récurrente. Geiger ne peut être tenu responsable de l’effectif qu’il a à sa disposition. Le SFC est donc condamné à évoluer dans le bas du classement à la lutte avec des Winterthur ou des Lucerne… La politique de l’Oncle Picsou ne permet donc pas de viser mieux. Désolé. Je ne dis pas ça de gaîté de cœur et nul besoin d’être un troll pour affirmer cette vérité. Ceux qui refusent de voir cette évidence se réfugient derrière un déni chauvin!

    J’aime

    1. Ça fait vraiment charognard de revenir asséner ses vérités à la première défaite venue et rien de neuf dans le discours en prime.
      Pas pu voir le match de mon côté, mais pas vraiment surpris du résultat. Ça va être effectivement compliqué ces prochaines semaines si le club ne se décide pas à compenser l’absence longue durée de Bedia.

      J’aime

      1. Il suffit de dénoncer la politique de l’oncle Picsou pour passer pour un charognard. Voilà le niveau intellectuel ambiant. Refuser de voir ce que tout observateur censé voit confine à la bêtise. Tous les articles que les journaux ont publié sur le SFC partagent le même avis que celui que modestement j’émets depuis plusieurs années ! Que faut-il faire? Ne rien dire ou encore et encore dénoncer le manque de moyens financiers mis à disposition de notre équipe et qui la pénalise ? Cacher la poussière sous le tapis au lieu de toujours taper sur.le même clou en quelque sorte…. C’est ça ? Oui je répète ce constat car c’est le seul qui vaut. Point barre !+

        J’aime

  6. J’ai à peu près vu tous les matchs de Servette cette saison et j’ai trouvé que c’était la prestation la plus aboutie… Constat bien aidé il est vrai par un YB faiblard, une des pires soties entrevues ces dernières saisons des hommes de la capitale… Derrière c’était du grand n’importe quoi avec des passes suicidaires que vous n’avez pas su exploiter et devant c’était très confus avec de mauvais choix à répétition, des centres au poteau de corner ou derrière les cages, des mésententes entre attaquants et beaucoup de déchets techniques…

    Les Bernois étaient vraiment bons à prendre aujourd’hui, ils ont évolués un ton en-dessous de ce qu’ils ont montré une semaine plus tôt à Bâle… Entre les semaines anglaises et tous les blessés le moment était propice à un résultat positif… Malgré tout, contrairement à ce que prétend Wicky, YB s’en sort à bon compte cette après-midi, les occasions n’ont pas été légion côté hôte… Simplement transformées…

    Concernant Oberlin, j’avais écrit le jour-même de son engagement que c’était un flop assuré…. C’est une insulte à votre très bon centre de formation et un salaire jeté par les fenêtres…

    J’aime

  7. Navré Thierry, mais il y a quoi d abouti? Les erreurs individuelles? Le manque de réalisme? Les 45 pct de possession? Les 9 tirs du match contre 19 à YB?
    Les glissades à répétition?
    Je te rejoins sur le fait qu YB était prenable par contre, et ce qui est vraiment frustrant: notre manque d ambition, tant de la part de la direction (qui ne semble pas pressé d engager un attaquant) et de Geiger, voir de l équipe, qui a joué beaucoup trop bas. Cette tactique peut fonctionner quand tu as de la réussite (les premiers matchs) ou quand tu as un tueur devant….

    Aimé par 1 personne

  8. Rodelin en n°8… Décidément affreux. Merci Geiger. Il n’y peut rien si Diallo est fautif sur le 1-0 (ainsi que la défense bien laxiste sur le coup…) mais bon dieu pourquoi Rodelin. Dans un contexte certes différent, Antunes a apporter 25x plus. Valls était bien plus en jambe et présent avec de l’impact.

    Il peut se plaindre du manque de profondeur du banc mais c’est lui qui convoque pas notre seul vrai attaquant en l’absence de Bédia (Oberlin c’est fini).

    L’équipe a pas été ridicule – en tout cas jusqu’au but mais ce manque d’ambition et de présence dans les 30m. Pourtant j’ai vraiment pas trouvé les bernois impressionnants.

    Bref Rodelin ne DOIT pas démarrer une rencontre. Aucune raison. Geiger change de lunette STP !!

    J’aime

  9. Le problème n° 1 de notre club, c’est sont budget MINABLE ! Point barre. Tout les transferts merdiques sont dû à ça. Et tous les autres problèmes aussi. Je comprends qu’après être allé voir un match du Servette tu n’aies plus envie d’y retourner. C’est ennuyeux à mourir. Moi j’y retourne par charité Servettiennes. Et j’attends années après années que quelque chose se passe. Mais non, toujours rien.

    J’aime

    1. Du coup 2 fois l’Europe dans les deux premières années d’un retour dans l’élite avec des prestations de hauts vols face à YB par exemple et l’engagement de joueurs plus qu’excellents par rapport à notre budget sous l’ère Bonneau c’est rien ? Peanuts? Vous me faites rire.

      J’aime

  10. Imeri. « Son agent a refusé qu’il joue ces derniers temps ». Mais on est où, là ?
    Faut-il rappeler qu’il est encore sous contrat jusqu’a fin juin 2023 ?
    Alors, de deux choses l’une : Ou il joue, ou il s’en va.
    Nous sommes incapables de gérer les fins de contrat (Wüthrich, Ondua, etc.).
    Une fois de plus, YB montre l’exemple : Kanga a été transféré à Hertha, ce qui ne l’a pas empêché de jouer les deux premiers matches (Il est d’ailleurs toujours en tête des marqueurs !!!).
    Est-il vraiment utile d’allonger encore la liste des genevoiseries, déjà si longue qu’on ne voit même plus où elle se termine ?

    Aimé par 1 personne

    1. Si on reprend l’exemple de Konga, est-ce vraiment utile de qualifier un joueur pour 2 matchs, sachant que le nb de licence par saison est limité ?

      J’aime

      1. Dans un club où il y’a 22 titulaires, aucun souci, mais dans un club où il y’a à peine 5 joueurs titulaires SL et 5 titulaires ChL…..et le reste niveau 1LP, il faut en effet bruler une license pour au moins grater 6-9 points

        J’aime

      2. Penses-tu qu’YB gère moins bien son effectif que nous ?…
        Accessoirement, avec 25 places, nous aurions largement eu la place pour aligner Imeri, vu que nous tournons avec moins de 20 joueurs…

        J’aime

      3. YB sont très bien gérés et entre de bonnes mains, aucune discussion là-dessus. Ce qui n’enlève rien au fait que c’est un non sens de qualifier un joueur pour 2 matchs et que le dossier Imeri a que trop traîner.

        J’aime

      4. Frick, Rouillez, Vouilloz, Clichy, Douline, Cognat, Valls, Stevanovic, ont largement le niveau de titulaire en super league. Fofana j’attends de voir à son poste mais certainement largement aussi. on est à 9. Pflücke en tout cas un joker intéressant et Diallo, Séverin, Rodellin font des remplaçants corrects de super league. Le reste, c’est de la choucroute à mes yeux (je ne parle pas des jeunes à qui il faut laisser leur chance petit à petit. On a des joueurs de qualité mais l’équipe est très mal équilibrée et on fait des choix extrêmement douteux à tous les niveaux.

        Ce qui me soule c’est qu’on nous tanne que c’est une saison parfait de transition pour intégrer des jeunes juste parce que on assume pas d’^tre passer complètement à coté de notre mercato par incompétence du cas Imeri alors qu’en parallèle ben les jeunes on les voit pas. Se taper Bauer, Séverin à droite, Rodelin en pointe et Oberlin en joker, c’est une blague absolue.

        J’aime

  11. Le budget, le budget, faut arrêter avec cette excuse bidon. Cela explique les Oberlin, Bauer, Souare ? Ni les trentenaires qu’aucun autre club n’aurait pris non plus. Aucun. Il suffit de regarder le recrutement de SG p.ex. Des jeunes qui courent comme des lapins, offrent du spectacle et ne coûtent même pas cher. 2 buts marqués en moyenne. Servette 3, dont un pénalty, un coup de bol, un seul sur une action construite, marqué par un milieu défensif.
    Clichy, c’est pas le mérite de Senderos, c’est l’extra-sportif qui était la raison de son arrivée. À 34 ans, et avec une famille, il a choisi de s’établir en Suisse, dans la partie francophone, plutôt qu’en Turquie p.ex. Et comme il connaissait PS, il n’est pas allé à LS ni à Sion.
    Et Geiger ne fait pas progresser les joueurs, jeunes ou vieux. Il a fait une belle carrière comme joueur, comme entraîneur il ne vaut pas grand-chose. On a deux dirigeants qui garantissent la médiocrité. Il faut un grand coup de balai.

    J’aime

    1. Oui tu as raison mais bon pour nos dirigeants tout va bien dans le meilleur des mondes et Geiger hélas pour nous à encore 1 an de contrat
      Vivement voir Clichy entraîneur et les jeunes jouer plus que 10 minutes dans une saison où il.n’y a aucun danger sportif de relégation.
      Ben oui..faut pas les griller dixit Geiger

      Aimé par 1 personne

      1. Dixit Clichy surtout, au cas ou t’avais pas pris la peine de lire ces récents itw.
        Comme quoi…

        J’aime

  12. Un grand coup de balai ne servirait pas à grand chose. Il faut d’abord trouver de l’argent comme la fait Bâle ou YB puis mettre des personnes compétentes aux postes clés. Quand on est capable d’engager: Oberlin, Bauer et de prolonger Cespédes, Séverin c’est que soit on est sur la paille, soit on est incompétent.

    J’aime

  13. Ces sempiternelles non-discussions autour des dirigeants et du budget sont déplacées. Vous n’avez pas vu l’interview de Fischer ? Rien d’affolant à prévoir pour ce début de saison 22-23 selon lui. Les investissement viendront au cours de la première saison avec playoff. Cela paraît être du bon sens.

    S’il est juste que notre effectif est un peu court, il n’en n’est pas pour autant de mauvaise qualité. Excellent gardien, défense solide et une des meilleures lignes médianes de SL. On le sait, le problème est lié à l’efficacité de l’attaque. Si on peut critiquer à outrance, on peut aussi relativiser.

    En l’absence de Bedia, qu’on est tous impatients de voir évoluer à son meilleur niveau, petit tour de table des forces en présence.

    Tout d’abord, la cas Rodelin.
    C’est un peu la loterie avec lui. Capable de fournir d’excellentes prestations comme d’être complètement transparent, il donne le sentiment de ne jamais jouer à sa place et de ce fait, est rarement décisif. En pointe ? Surtout pas. En soutien ? Oui, mais il y a forte concurrence avec Valls, voire Antunes. Sur les côtés ? Trop lent et les places sont déjà prises (Pflücke, Michha). Conclusion: banc et remplaçant de luxe au profit de Valls, nettement plus actif et précieux dans l’organisation du milieu de terrain.

    Le cas (social) Oberlin.
    Voilà, c’est dit. Le problème actuel du joueur est son manque de confiance lié à sa non-réussite. Excepté ses vieilles prestations bâloises, il n’a plus jamais rien prouvé. Triste, malfait, tout ce qu’on veut mais bon: banc (mais à la Fontenette).

    Le cas Dias enfin.
    Suite à ses effrayantes stats des matches de préparation, le goleador du cru a le vent en poupe et on se réjouit tous de le voir évoluer avec la première. Alors pourquoi n’est-ce pas le cas ? De deux choses l’une: ou le staff considère qu’il a beaucoup marqué, parce que le niveau des équipes adverses n’était pas à la hauteur, ou le staff se doit de le convoquer et de lui donner l’occasion de saisir sa chance sur le terrain. C’était par exemple la bonne occasion de le lancer lors du dernier Servette- Winterthur. Autrement, son cas risque fort de s’apparenter à celui d’Amdoumi. A trop vouloir protéger un jeune des blessures en ne lui faisant faire que du banc, on s’expose au fait qu’il aille éclore ailleurs.

    Mais finalement, avec le nouveau système de jeu que présente Servette qui consiste à jouer plus bas et se projeter rapidement en contre, ce qu’on a pu voir à Berne est encourageant. L’association du trio Pflücke, Fofana, Micha est prometteuse. J’ai personnellement apprécié que les deux premiers cités se trouvent presque les yeux fermés sur le terrain, alors que c’était la première fois qu’ils étaient associés et que de plus, ce duo force Fofana à se décaler au centre.

    Un peu de patience, il y a encore des engrenages à graisser, mais cela va venir. Quand les automatismes fonctionneront et qu’une certaine stabilité sera trouvée dans l’effectif, Servette, ce sera du solide. Et il faudra compter avec au classement, n’en déplaise aux détracteurs.

    Aimé par 2 personnes

    1. Réflexion plutôt juste mais ça n’enlève rien au fait que le club doit absolument compenser l’absence longue durée de Bedia. Pas possible de jouer ces prochains matchs sans attaquant.
      Et t’as oublié Bauer dans ta liste qui pour moi st s donner contre bon soin.
      Le bilan de notre DS est négatif jusqu’ici, il faut pas s’en cacher.

      J’aime

      1. J’abonde également en ce sens. Mais trouver un bon joueur pour 11 matches, surtout à un poste aussi délicat que centre avant et que nous en avons déjà 3-4 possibles, est-ce réaliste ? D’autant plus que si on le signe, ce ne sera probablement pas pour 10 mois. Et que nous avons déjà jusqu’en 2024 Rodelin, Bedia, Oberlin et Fofana..

        Nous avons déjà 30 joueurs dans le contingent. C’est trop.

        J’aime

  14. Perdre a yb n a rien de dramatique…ne jetons pas l eau du bain pour autant……

    le positif est que mnt il y a 10 jours jusqu au prochain match de championnat et que le club a pu ouvrir les yeux sur les manquements de l effectif…..

    Je pense que le top 4 est tout à fait atteignable si on se.donne les moyens…..

    J’aime

  15. Andres a très bien résumé la situation. Le problème no 1 du SFC c’est son budget et tout le reste découle de cette évidence. J’ajouterai que pour tenir ce budget en équilibre, la bande à Picsou mise sur la présence d’environ 6’900 spectateurs en moyenne par match. Le refus d’investir dans un centre-avant de choix, Itten était libre par exemple, provoque lassitude et découragement de plusieurs joueurs dont les prestations vont en decrescendo, Stevanovic entre autres. A force de trop vouloir serrer les cordons de la bourse, public et joueurs sont là proie du découragement. Au surplus, le poste spectateurs n’atteindra pas l’objectif fiixé et le bilan sera de toute façon déficitaire. Alors on se remémore les propos lénifiants tenus par le négociant en agrumes jaunes qui , il y a 4 ans, tenta maladroitement de donner le change en sollicitant du public patience et compréhension lors d’une fameuse interview accordée à Leman Bleu. Aujourd’hui, ces mêmes supporters éprouvent le légitime sentiment d’avoir été pris pour des pives. Un peu de transparence et de générosité svp si l’un des plus grands groupes économiques au monde ne devienne pas le fossoyeur du lus beau fleuron sportif de ce canton de Genève !!

    J’aime

    1. Non, le problème numéro 1 est la gestion du budget. Comme cela a déjà été démontré à maintes reprises, Servette dispose de la 5e masse salariale de la SL. Mais quand tu engages des joueurs qui coûtent un bras et qui sont au mieux des remplaçants de luxe, que tu engages sur le long terme des paris, que tu ne sais pas gérer les fins de contrat de tes joueurs, alors fatalement, tu te retrouves dans les problèmes.

      Quand ton budget est limité, tu essaies d’être un peu malin dans le recrutement. Tu ne vas pas engager des Rodelin, Oberlin pour 3 ans, Bauer, Souaré pour 2 ans, ou le mystérieux Papu Mendes. Et tu n’as pas 30 joueurs dans tnn effectif.

      J’aime

      1. 22, si j’en crois la liste tenu à jour par Migou. Bon, peut-être 30 avec les M21, mais la plupart d’entre-eux vont naviguer entre la 1L et la première.

        J’aime

      2. Le bilan du SFC est plutôt compliqué à lire. Cependant je me fonde sur une affirmation unanimement admise que le budget de cette équipe est l’une des plus faibles de la superleague.
        Maintenant, le recrutement déjà largement sujet a caution qui est dénoncé ne fait qu’aggraver le cas de la Direction du SFC. Je persiste et signe, les déclarations de Senderos faites il y a trois ans, et non pas quatre, révèlent toute l’incohérence de la gestion de ce club. En trois ans, les joueurs-pépites promis par le club ont été soit vendus , soit sur la touche. Pire ni l’un ni l’autre pour Imeri qui s’est auto exclu du groupe… Le SFC mise sur la présence de 6’200 spectateurs par match tout en adoptant la politique de la réalisation des actifs en compensant les ventes par le recrutement de seconds couteaux en quête de réhabilitation !
        Ça suffit maintenant ces conneries ! Au PSG par exemple. les sponsors qataris dont la vocation n’est pas non plus de perdre de l’argent, changent les choses année après année si les objectifs ne sont pas atteints. Chez nous Rolex assure le service minimum. En d’autres Termes dépense des millions par année pour avoir une équipe mal aboutie condamnée à jouer sa survie ou presque chaque saison. Payer autant pour des résultats aussi misérables confine au cas psy ! Pourtant il n’en faudrait pas bcp plus pour améliorer la situation. En corollaire cela permettrait de remplir mieux le stade… Mais enfin, c’est élémentaire ça !

        J’aime

      3. 30 selon sfl.ch. J’imagine qu’il faut bien les payer, même si ce sont des clopinettes.

        Et si tu paies des clopinettes à 3-4 joueurs pour rien, en plus des gaspillages à la Rodelin, Bauer, Oberlin ou Souaré, on arrive à avoir le budget pour 3-4 joueurs sympas.

        J’aime

    2. @NF
      Alors le budget est suffisant mais on gaspille les deniers de l’Oncle Picsou! C’est bien ça? Donc prétendre que jouer les premiers rôles avec un tel budget c’est une possibilité envisageable et que par conséquent ceux qui critiquent la politique financière du club et de ses sponsors martèlent des contre-vérités… C’est toujours ça? Bien alors Monsieur-je-sais-tout il faudra expliquer cette science de gagne-petit aux sponsors du PSG par exemple. Je suis certain qu’ils seront tout à fait d’accord avec cette pertinente analyse. Imeri semble-t-il est sur le point d’être vendu a YB pour 3.5 mios…. Avec cette réalisation d’actif on va voir ce que le négociant en agrumes va nous dénicher comme centre-avant . Je suis impatient de le connaître ! Ca sera peut-être un remake de Gala de Gaffes produit par Gaston! De toute façon le 5e budget en terme de masse salariale ne sera jamais le premier non plus le premier. Donc oui, on mérite le ventre mou du classement, et pas mieux ! Maintenant si on n’est pas d’accord sur le diagnostic, on tourne en rond. Cependant, les faits me donnent raison
      Point barre!

      J’aime

  16. Denis, voilà ce que je pense et que j’aime lire dans les « Réflexions » plutôt que les histoires sur AG et PS
    Hop Servette et allez au match avec des amis bordel

    J’aime

  17. Yololo, tu mélanges un peu tout.

    D’abord, je ne sais rien de confidentiel sur les comptes, par contre, je sais lire les comptes des clubs que publie la SFL. Donc, je ne sais pas tout.

    Ensuite, tu auras pu constater que je suis assez critique en vers Senderos, qui fait du boulot nettement moins bon que Bonneau.

    Enfin, c’est évident qu’avec 80 millions de budget, on serait en mesure de régater avec Bâle et YB. Maintenant, si le Qatar St Germain t’excite, moi pas. J’ai même tendance à haïr ce type de club, qu’il soit anglais, espagnol ou français. Je n’aime déjà pas ce que devient Servette avec son maillot third, ses feux d’artifices à la con, la musique qui nous pète les oreilles à l’avant match. Alors, si c’est pour devenir un QSG 2, ce sera définitivement sans moi. D’autant plus que les aventuriers à la C+, MR ou Pyshiar nous ont tous conduits vers les déboires financiers.

    D’autres ont su grandir financièrement en étant intelligents. A nous de l’être aussi. Transférér Imeri aujourd’hui pour 3,5 millions est intelligent, car au rythme où c’est parti, il ne vaudra pas plus en décembre et il risque de partir même pour rien en juin.

    Reste à espérer que Senderos fasse autre chose que nous trouver un Rodelin ou un Bauer avec les millions des ventes d’Imeri et de Nyakossi.

    J’aime

    1. Je ne mélange pas tout. Bien au contraire. Je déplore tout autant les dérives financières du football d’aujourd’hui qui ont été rendues possible par cette infâme UE par le biais de l’arrêt Bosman. Ceci étant je déteste tout autant le PSG ou le MU et le Real mais ils représentent hélas le foot d’aujourd’hui que leurs fans respectifs apprécient par ailleurs. Mais il faut vivre avec son temps et les équipes à la papa telles que nous les connaissions notamment lors des saisons 1977-78-79 etc. sont mortes. Les équipes d’aujourd’hui n’existent que grâce à des manipulations financiero-sportives qui font ou défont joueurs et clubs. Le footballeur constitue aujourd’hui une valeur marchande comme une quelconque action en bourse. Les propriétaires/spondors des clubs riches en achètent et en revendent en espérant faire un profit en d’autres termes. Les joueurs des clubs supportés financièrement par un groupe économique et financier ou par des mécènes en quête de gloire ne se battent que pour leur gloriole et leur porte-monnaie. La fidélité à ses couleurs et l’amour que portent les joueurs à son équipe s’effacent lentement mais sûrement. Par conséquent le retour sur investissement que les sponsors espèrent est très indirect maus aussi parfois motivés par des raisons obscures. Une chose est certaine, lorsqu’on possède une entreprise de luxe à l’enseigne mondialement connue et brassant des milliards, on n’a pas le droit de jouer à l’Oncle Picsou en mégotant sur les moyens. question de standing et d’image! Quand à Senderos, cela fait trois ans qu’il nous ment et qu’il essaye de nous en faire accroire en laissant planer des jours meilleurs… On se fout de nous !

      J’aime

      1. Sauf qu’en Suisse, personne n’attend un retour sur investissement direct.

        Oeri l’a fait pour le plaisir, tout comme Canepa. Zurich aura un problème le jour où il part.
        YB est financièrement indépendant de tout mécène, tout comme l’est aujourd’hui Bâle. Ainsi que les autres clubs de SL, à l’exception de Lugano et Sion.
        CC est gagnant grâce aux affaires en Valais. Il met de l’argent dans le club, mais il en gagne au moins autant grâce aux contacts, la visibilité, sans parler des affaires juteuses réalisées à l’époque du sketch du nouveau stade.

        Bref, tu ne peux pas comparer un club qui génère des recettes qui se comptent en centaines de millions avec un club qui n’arrive pas à générer 10 millions de recettes. D’un côté, tu peux avoir un retour. De l’autre, c’est illusoire.

        Donc oui, tu confonds tout. Et tu rêves si tu penses qu’on va trouver quelqu’un prêt à mettre 30 millions par saison sur la table. Parce que c’est le minimum qu’il faudrait pour commencer à régater. Juste le triple de ce que met la fondation aujourd’hui.

        J’aime

  18. Tiens, une petite info, comme ça.
    L’an passé en août, hors M21, nous avions 17 joueurs dans l’effectif.
    Cette année, toujours hors M21,nous avons 22 joueurs dans l’effectif.

    Quand je parle d’argent mal utilisé…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :