L’homme de l’ombre…

ombre

Retrouvez la Carte Blanche de Skip qui tente, à sa manière, d’y voir un peu plus clair dans l’imbroglio servettien actuel…

Ce n’est pas un scoop, mais une information connue, Michel Pont est le conseiller de Hugues Quennec depuis que celui-ci a été propulsé président du Servette FC et a, de fait, sauvé le club d’une faillite qui lui tendait les bras.

Tous les Enfants Du Servette qui ont vécu les quelques jours de doute de l’hiver 2012 pétris d’angoisses, se souviennent de la présence et de l’engagement de Michel Pont dans toutes les discussions, dans les différents média au point que les supporters valaisans demandaient sa démission du poste d’entraîneur assistant de la Nati.

Michel Pont

a servi de relais entre des financiers genevois et le président du GSHC. C’est aussi dans l’entourage commun des deux hommes que l’on trouve ceux qui ont porté le Servette post pyshiar : Jean-Philippe Rapp (conseillé communication de Quennec et retraité de la TSR, comme Jacques Deschenaux qui animait par des interviews les mi-temps et les fins de match à la Praille), Charles Beer (alors conseiller d’état en charge du sport), Jean-Marie Fleury (fondateur du GHI).

Michel Pont s’est lui-même  qualifié de rassembleur et n’a jamais caché qu’il se tenait à la disposition du Servette pour autant que l’ASF lui en donnent l’accord.

Alors pourquoi reparler de Michel Pont ?

Parce que Michel Pont arrive tranquillement à la fin de son mandat d’entraîneur assistant de la Nati et que suite à sa candidature au poste d’entraîneur principal snobée par l’ASF il quittera définitivement cette association à la fin du mondial brésilien.

On peut dès lors spéculer sur la capacité, la volonté et le choix de voir le bonhomme atterrir sur le banc du Servette et le maintien à moyen terme de l’intérimaire Aeby n’est certainement pas étranger à cet agenda.

Hugues Quennec n’était-il pas persuadé que Michel Pont avait toute la qualité et peut-être la modernité suffisante pour succéder à Ottmar Hitzfeld ?

Et au moment où l’on s’interroge sur la présence omnipotente de Pascal Zuberbühler dans l’organigramme grenat il n’est peut-être pas inutile de rappeler que Michel Pont est entraîneur assistant de la Nati depuis 2001 et que de 2001 à 2008 Pascal Zuberbühler est le gardien numéro 2 ou 1 de cette même Nati.

Pas plus tard que jeudi dernier (20.02) on retrouvait nos deux compères main dans la main à la grande soirée des clubs de soutien du Neuchâtel Xamax FCS.

Michel Pont, conseillé de Hugues Quennec, s’il n’a pas lui même facilité la venue de Zuberbühler à Genève a de fait validé sa prise de pouvoir.

Et Tibert dans l’histoire ?

J’aime Tibert, son état d’esprit, son envie et sa fidélité, toutefois ce n’est pas autour de lui que j’attends que nos dirigeants bâtissent le futur Servette. En même temps il sera encore là la saison prochaine (contrat jusqu’en 2015) et pour que personne ne crie à la magouille, il faut qu’il (re-)devienne un titulaire indiscutable avant l’arrivée de Pont sur le banc. Comme rien ne remplace la compétition et que ce n’est qu’en forgeant que l’on devient forgeron…

Skip

42 réflexions sur « L’homme de l’ombre… »

  1. Skip, si je peux comprendre ta vision des choses, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi sur le cas de Tibert.

    Je pense que c’est un peu trop tiré par les cheveux… Si Tibert joue en ce moment, c’est qu’il y a des blessés et/ou des choix fait par le staff. De là à préparer la venue de Mr Bridge tu vas je pense un peu vite en besogne…

    J’aime

    1. Tout à fait d’accord avec Julian…

      En ce qui concerne l’organigramme du club je m’en tape complétement de qui reste, arrive ou se tire, mais il y a bien UNE seule chose que j’aimerai, de la stabilité !

      A la fin du premier tour, tout le monde était beau et gentil, nous étions sur un nuage et on y croyait plus que jamais. Résultat, pendant la pause, les mecs changent toute l’organisation du club !
      Désormais, qu’ils portent leurs couilles, qu’ils fassent les derniers ajustement durant ce 2èeme tour où il n’y a plus rien a jouer. En suite, qu’ils gardent leur organisation comme elle sera et surtout ne qu’ils ne changent plus rien durant ces au moins 2 prochaines années (gd minimum) !
      Voilà peut-être la clé de la réussite pour moi, c’est d’ailleurs la seule chose qu’on ait pas essayé ses dernières années…

      Je suis peut-être un des seuls, mais en Quennec je crois, après tout on a pas le choix, c’est lui ou rien, autant le soutenir ABE…

      J’aime

      1. Je te reçois 5 sur 5 Capità. Tu n’es pas seul.
        Pour tous les clubs, un seul mot :
        STABILITÉ
        L’être humain n’est pas fait pour supporter de continuels changements.
        Voir Sion… par ex.

        J’aime

    2. Idem que Julian.
      Le cas de Tibert Pont fait ressortir de véritables paranoïas. C’est à se demander si les gens regardent les qualités du joueur et de l’homme, au-delà de son affiliation.

      Pour le reste, je trouve l’analyse de Skip intéressante mais probablement trop orientée. Que Pont ait validé la prise de pouvoir de Zubi, c’est à mon avis lui donner un rôle que Quennec ne veut pas forcément partager.

      J’ajoute enfin, que je soutiens Servette, et plus ou moins de fait son président. Il a commis plusieurs erreurs, surtout de forme je crois, mais il a une approche plutôt professionnelle, moderne et à l’anglo-saxonne qui sur le long terme fera certainement du bien au SFC; et, après tout, ce n’est ni lui qui fait l’équipe, ni lui qui joue sur la pelouse.

      J’aime

  2. l’influence de Michel Pont est indeniable sur HQ
    quand a Tibert ce n’est pas avec des joueurs comme cela qu’on remontera meme s’il a du coeur..chaque fois qu’il joue..on perd.
    je suis pour qu’on change Jean Mich maintenant car son groupe ne le suit plus..on ne peut pas encore perdre 3 ou 4 matches avant de reagir.
    qu’on reprenne Rud Krol pour une operation commando…Pedat s’en souvient encore….

    J’aime

    1. Il était comment ce Krol? Je me rappèle j’étais jeune 🙂 et il ont joué la Auf-Abstiegsrunde (1990?) et jétais voir mon Servette à Schaffouse…et ils avaint perdu je crois. Et Türkylmaz avait marqé pour nous. Je crois c’était lui l’entraineur.

      J’aime

      1. Krol ? C’est le type de profil, à l’éopque en tout cas, qui était parfait pour une mission de courte durée. Remettre au pas l’équipe. Il avait instauré une discipline militaire pour éviter la relégation à un groupe qui partait dans tous les sens sans aucune unité.

        Il avait obtenu des résultats assez ahurissants, comparés à son prédécesseur avec le même groupe, évitant ainsi l’infâmie d’une relégation sportive. Il succédait à Peter Pazmandy, licencié après un minable 3-3 à Fribourg, qui avait perdu le contrôle du groupe. D’ailleurs, je me rappelle que les joueurs étaient restés coincés aux vestiaires une heure ce jour-là, n’osant pas sortir affronter les supporters remontés à bloc. Ce qu’on aurait dû faire la saison passée et qui aurait dû être fait après la claque de dimanche. On est trop gentils aujourd’hui.

        J’aime

      2. Il n’y a pas eu des claques perdues l’année dernière après une défaite? Il me semble que c’était aux Eveaux…

        J’aime

      3. Entre donner des claques et applaudir les joueurs après une nouvelle défaite humiliante, il y a peut-être un milieu à trouver.

        Il y avait eu une baffe qui était partie la saison passée, c’est juste. Je crois que c’était plutôt un concours malheureux de circonstances. Ils n’étaient pas allés là-bas avec l’idée de « se faire un joueur ».

        J’aime

    2. Encore une fois Tibert Pont n’est de loin pas le joueur qu’il faut pointer du doigt selon moi.

      Il y a un petit paquet de nouveaux arrivants qui n’ont pas montré grand chose, il y a eu de sacrées perf en dent de scie pour certains autres, alors si on veut casser un peu l’esprit de cette équipe on peut effectivement continuer à s’attaquer au reste, i.e. ceux qui ont montré un attachement pour le club, et ma foi, plutôt d’assez bonnes performances le plus souvent.

      J’aime

  3. C’est une manière de voir les choses. Par contre, pour Tibert c’est trop extrapolé. Si il joue, c’est que le staff pense que c’est le meilleur joueur à mettre actuellement à ce poste.

    J’aime

      1. je crois pas que ça collerait avec la ligne éditoriale de ton blog. tu ne voudrais pas te mettre tes lecteurs à dos en donnant la parole à un sale collabo payé par Quennec et Zubi, non?
        alors prendre du temps pour rédiger un truc pour qu’il soit censuré ensuite, non merci.

        sinon, tu peux copier-coller tous mes commentaires à la suite. ;o)

        J’aime

      2. Je te rappelle que ce n’est pas mon blog mais celui des EdS.

        Ensuite la Carte Blanche porte bien son nom puisque elle permet à toute personne désirant s’exprimer sur l’actualité du SFC de le faire. Aucun mot ni aucune phrase n’ont été modifiée depuis l’apparition de cette rubrique…

        La seule censure qu’il pourrait y avoir ce serait dans le cas d’insultes, de propos politiques ou de racisme ce qui n’est encore jamais arrivé…

        J’aime

  4. Depuis bien lgt je pense que pont viendra au servette a la fin se son mandat avec l asf. a quel poste? Entraineur? Dans la direction? A suivre.

    Mais avec son carnet d’adresse, lorsqu’il aura 100% de son temps professionnel a consacré au servette, il peux faire le plus grand bien!!!

    Concernant tibert, c’est pas un joueur qui gravera son nom dans les mémoires, mais il aale niveau pour figurer meme en SL, peut etre pas comme titulaire, mais il est quand meme pro et a un certain niveau pour le football suisse

    J’aime

    1. Tibert, c’est aussi, à l’époque du foot-business, un des derniers joueurs dont on peut vraiment dire qu’il aime son club. qu’il a le coeur grenat, comme disent les ultras. j’ai jamais compris que pour des supporters qui prônent sans cesse la fidélité et l’amour du maillot, Tibert ne soit pas une icône servettienne. surtout quand on compare avec le traitement de faveur réservé par exemple au mercenaire martin petrov longtemps encore après son départ du club.

      J’aime

      1. Tout a fait d’accord.

        Ce qui est drôle dans toute cette histoire, c’est que 3 matchs plutôt tout était rose, et après 3 défaites, tout le monde au club seraient non professionnel et pas a la bonne place.

        Je pense que rien a changé, il faut faire confiance aux dirigeants, on a malheureusement perdu « sportivement », je suis le 1er a être déçu et a etre nostalgique des soirées européennes aux charmilles il y a 15 ans en arrière, mais il ne faut pas tout remettre en cause après une défaite sportive, ca reste du sport et il faut a chaque fois un gagnant et un perdant.

        On a des pro dans notre direction, et même si des erreurs sont faites, ils sauront les gommées et faire en sorte de corriger cela pour l’avenir!

        Allez servette, tous grenat!!

        J’aime

      2. Tibert est là, car on lui a fait un contrat de 3 ans.
        C’est pas du copinage ça? Alors qu’il y avait d’autres joueurs priioritaires (Kouassi, NATER,Rufli.Yartey…) et certains partis gratuits, sans que le club empoche quelque chose.
        Miser sur les mauvaises personnes, alors qu’il existe des joueurs avec une valeur marchande.
        Il faut être aveugle pour pas voir cela.

        J’aime

      3. Je pense pas que les joueurs que tu cites étaient intéressé par la LNB.
        Et de nouveau le problème vient pas du contingent, largement compétitif pour cette catégorie de jeu.

        J’aime

      4. Pont a largement le niveau pour la LNB. Dès lors je crois pas qu’on puisse parler de copinage.
        Jamais compris le procès incessant qui est fait à ce joueur.

        J’aime

      5. D’accord avec Klaxon pour Tibert. Il a leur cœur great, c’est déjà pas mal:)

        Après c’est sûr qu’il y a eu des erreurs qui ont été faite avec Nater, Yartey ou d’autres, mais Tibert n’y est pour rien…

        J’aime

  5. Personne pour s’interpeller sur un éventuel lien entre la blessure prolongée et folie de Dams et l’éviction ou la mise dans l’ombre de notre premier directeur sportif?

    J’aime

    1. Coincidence pour moi, de ce que j’ai entendu, il souffre d’une tendinite, ça peut donc être très long pour guérir. Par contre, je me demande ce qu’il devient Favre? En même temps, le chef du scouting on ne l’entend que pendant les transferts logiquement.

      J’aime

      1. je pense pas qu’un mec de 22 ans se mette en « grève » pour 6 mois.
        A ce stade de leur carrière, ces joueurs ont avant tout besoin de jouer.
        On sait qu’il est blessé depuis l’amical de Carouge, pas besoin de rajouter des complots partout.

        J’aime

  6. @NF: je partage mon idée que si Michel Pont était pour Quennec suffisamment « moderne » pour succéder à Hitzfeld il pourrait succéder à Aeby dont l’intérimaire est pour l’instant sans fin.
    @GDC: c’est Routis qui me préoccupe en l’occurrence bien plus que Dams, particulièrement quand le président copie maladroitement son alter ego sédunois en parlant de mettre à l’écart certains joueurs.
    @Julian Karembeu : Concernant Tibert, je ne m’offusque pas de sa présence sur le terrain, je répète ce que j’ai écrit :
    « J’aime Tibert, son état d’esprit, son envie et sa fidélité »,
    mais je relève indirectement qu’il pourrait faire plus que de dépanner ou de rendre service pour la fin de la saison.

    J’aime

    1. Skip, tu sous entends donc que rapidement l’idée de laisser Aeby sur le banc toute la saison comme prête nom s’est imposée quand il s’est avéré que Pont allait probablement quitter la Nati ?

      La nomination de Petkovic étant intervenue dans la seconde moitié de décembre, ce scénario semble peu plausible. Sauf si Pont savait que le successeur de Hitzfeld ne le voudrait pas, ceci dès octobre. Ce qui semble là encore fort improbable.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :