Les Enfants du Servette


Purgatoire de Genève ou stade de La Praille: un gros problème pour Servette by Obra
6 septembre 2018, 15:25
Filed under: Editos, Parlons matchs, Parlons Servette

Le stade de la honte. Une gestion suicidaire. L’art de l’opacité (on ne sait rien). L’unanimité (l’avis des lecteurs des EdS) sur la qualité du service ou plutôt du côté déplorable du service. Bref rien de positif sur cette fondation du stade de Genève mais dressons la triste liste non exhaustive des choses qui ne vont pas et parlons des conséquences pour Servette l’équipe de foot.


Les sièges

Par quoi commencer? La couleur d’abord. Comme le montre si bien la photo, ils ne ressemblent plus à rien et cette couleur rose montre la pauvreté de la qualité (l’effet du soleil ?) lorsque que les sièges ont été choisis. A cela s’ajoute la solidité mais cela va avec la couleur.

Les sièges sont délabrés parce qu’ils sont de très mauvaise qualité.

Eh attention à la propreté, la poussière est reine sur les sièges et si on ne les nettoie pas nous même, mieux vaut ne pas s’assoir.
L’état de la pelouse

Certes la fondation n’est pas responsable de l’arrivée des champignons qui ont touché le gazon mais son manque de réactivité pour lutter contre l’envahisseur, sur ce coup là, a failli coûter très cher à la fondation Wilsdorf.

Sans la luminothérapie la pelouse qui a coûté 4 millions à la fondation Wilsdorf était morte. Vous me direz ils ont dû changer la pelouse à Bâle et à Lyon car elle était trop endommagée. Devons-nous nous référer à plus nul en la matière ?

Maintenant parlons de la cohabitation avec le rugby lancé par « le valeureux » Quennec.

On a absolument rien contre mais l’intérêt est uniquement financier parce que autrement le football et le rugby cohabitent très mal, il suffit de voir l’état de la pelouse.
Le dictat au stade

Comme le disait RAMS, on voit que la fondation du stade n’a jamais fait de business. Elle impose sans consultation. Pourtant on a beaucoup à apprendre des autres dans la vie et demander l’avis aux utilisateurs des buvettes et du service. Exemple très concret les buvettes sont gérées par la société Live Catering punk schluss! Avec l’efficacté que l’on connaît.
Les conséquences pour Servette

Certes le club n’est pas responsable mais que pensent les 5 000 personnes en plus qui sont venues assister au match contre Lausanne. « Servette est nul ». Voilà leur pensée et le message qui est transmis. Et ceci peu importe le contrat avec la fondation du stade et la responsabilité de cette fondation qui est indépendante du club. A l’heure où on désire plus de monde au stade (car 2 500 c’est la misère) et on a vu l’impact positif sur l’ambiance, donc la motivation des joueurs, on devrait mettre toutes les chances de notre côté. Pas seulement des animations.

Sans aborder la question financière avec plus de monde au stade qui intéresse les sponsors et le club normalement.

On n’a pas parlé des nombreux autres problèmes comme l’électricité (on a « vu” contre Lausanne), les fuites d’eau quant il pleut, les tristes coursives, etc… Quel accueil !

Il y a tellement longtemps que rien ne bouge (cliquez sur le lien pour nous lire il y maintenant 5 ans). Ça n’a que trop duré ! Le club doit arrêter de se cacher derrière un contrat !

Par Oscar Obradovic


46 commentaires so far
Laisser un commentaire

Merci pour cet article. Il reflète parfaitement la triste réalité de ces installations. Et comme vous le dites très bien, le premier à en faire les frais, au final, c’est le Servette Football Club. Car les gens se fichent bien de savoir comment est gèré ce stade. Et ils ont raison cela n’est pas leur problème. Par contre quand ils viennent au stade dépenser leurs sous, passer de leurs temps libre, peut-être faudrait-il commencer par leur donner envie de revenir indépendamment des resultats de l’équipe.. c’est sûr qu’avec cette qualité les mecs qui sont venus ou une deux fois n’ont pas tellement envie d’y retourner… aucune chaleur rien. Il n’y a que la SG et les autres supporters inconditionnels de Servette qui font vivre ce stade… il y a tant à faire. Tant d’idées, simples à mon avis, à apporter. D’ailleurs si quelqu’un a une adresse e-mail autre que la basique que l’on trouve sur le site du SFC (car ils ne répondent quasiment que quand il est question de renouveller l’abonnement) je suis preneur. Cela n’aura aucun effet je limmagine bien mais je prendrai volontiers le temps et la peine d’écrire un mail pour poposer quelques idées et aussi pour en remettre une couche, avec la forme bien sûr, sur le fait que l’état déplorable de notre stade est un très gros frein au développement durable et stable en SL (on l’espère un jour) de notre club tant aimé. Comme vous le dite si bien l’opininon publique retiendra une chose : Servette FC est nul. Alors que Servette FC n’y est pour rien. Mais c’est quand même ce que les gens retiendront. Bien entendu je ne prétend pas avoir la science infuse, savoir comment on gère des installations aussi grandes (bien que je sois professionnellement dans de domaine de l’entretien technique quand même). Mais je reste plus que persuadé que l’on peut faire énormément de chose pour faire évoluer la situation…. si la fondation du stade était capable de reconnaître son incapacité là dedans et si, seulement si, ils seraient d’accord d’ouvrir les candidatures à des entreprises locales reconnues qui sont expert en la matière. Il y en a. Encore faut-il les couilles et l’intelligence de savoir se retirer de ce que l’on est pas capable de faire. À chacun ses qualités, à chacun ses défauts. Bref, désolé pour mon pavé c’était mon coup de gueule de la journée. Mais votre article montre tout à fait ce que l’on pense tous TOUT HAUT ce que l’on voit tous depuis longtemps et que seul les responsables de cette situation se voilent la face. En espérant que Les chose évoluent enfin un jour mais depuis le temps j’ai l’impression que c’est comme d’attendre le
Messie… allez bonne journée à tous ! Courage notre club survivra à tout comme
Il l’a toujours fait ! On est increvable je vous dis ! Merci à tous ceux qui portent le Servette vers l’avant quelque soit la manière. Seulement et toujours dans l’intérêt du club ! POST TENEBRAS SERVETTE !!!!

J'aime

Commentaire par Lux

On peut gueuler tout ce qu’on veut sur la fondation, mais à leur décharge, je doute qu’ils bénéficient des fonds nécessaires pour faire quoi que ce soit. Cela ne dédouane pas la gestion des buvettes. Mais pour le reste, ils n’ont probablement pas assez de revenus pour couvrir ne serait-ce que l’entretien. Alors rénover…. il me semblait que des travaux avaient été décidé par le Grand Conseil. Il serait intéressant de savoir où cela coince….

N’oublions pas qu’ils ont aussi hérité d’une situation pourrie lors de la construction du stade.

J'aime

Commentaire par NF

Il y a même eu interruption du match contre Lausanne et devant la foule on aurait pu perdre par forfait.
Que faire? Plein de familles ne reviendront plus excepté pour les derbys.
C’est triste car on sent que le club essaie de faire des efforts, en vain dès une affluence normale (>3’000).
Soyons patients, mais espérons un engagement d’une personne compétente pour gérer le ravitaillement.
Les types qui passent dans les gradins avec des fûts de bière, des glaces, chips, … ça coûte pas grand chose.
Mon rêve? Pouvoir boir de la bière des Murailles en regardant une défense infranchissable !

J'aime

Commentaire par vivaservette

On devrait pouvoir acheter de la bière locale au stade et pas de la pisse.
Sinon très bon article

Aimé par 1 personne

Commentaire par Big Schepull

Oui, ou de la Calvinus…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

@ Dumbledore : La Calvinus est brassée en Appenzell depuis plus de 15 ans…

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval

Les bières de la brasserie du Virage sont vraiment excellente! 😉

J'aime

Commentaire par Allez SFC

@ Sonny Sinval

Surprise! Alors comme ça, je comprends pourquoi elle est si bonne… Il n’y a que les köbis pour faire des bières de qualité. Comme quoi, à Genève, tout se vent, et pas seulement les arbitres…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Un crédit annuel de 1,8 mio avait été voté en tout cas. Cette fondation est mal gérée et tant que Moutinot est aux commande, elle n’est pas prête d’évoluer.

Aimé par 1 personne

Commentaire par valid

Justement, Moutinot est une cible facile, mais est-il vraiment seul responsable ?

Cet argent a-t-il été versé ? Si oui, a-t-il été dépensé et comment ? Si non, pourquoi ?

Il me semble que le contrat avec Servette n’est toujours pas signé. A qui la faute (question sans sous-entendu, je n’en sais rien) ? Est-il possible que la fondation fasse le minimum pour les matches tant que ce n’est pas signé ?

Aimé par 1 personne

Commentaire par NF

C’est bizarre mais j’aime bien la couleur des sièges en rose. Par contre ils s’effritent et c’est pas classe surtout quand le stade reçoit la Suisse ou autre matche comme Portugal – Pays-Bas.

Justement à propos de Portugal – PB, étais-ce les même organisateur (Live Catering) aux buvettes ? Parce que il y avait aucune attente si je m’en souvien bien. (Tribune Sud)

J'aime

Commentaire par Pizza

Pour ceux qui veulent spamer la fondation du stade :

022.307.09.99

adminfsg@stade.ch

Faite vous plaisir…

J'aime

Commentaire par Gian

Je leur ai envoyé un mail carabiné… Tous à vos claviers! 😉

J'aime

Commentaire par Allez SFC

Au cas où vous voulez directement vous adresser à Moutinot, tous les lundi matin à 9h00, il boit son café à la rue David Dufour dans le quartier de la jonction… 😜

J'aime

Commentaire par Dédé

Tant que le Servette jouera à la Praille, son développement sera impossible.

En effet, quelle entreprise voudra investir dans un club qui a un outil de travail si pourri et qui coûte beaucoup plus qu’il ne rapporte.

Pour l’instant, La Fondation Wilsdorf met de l’argent dans le club, mais juste de quoi le faire vivre dans le haut de la Challenge league, voir, le cas échéant,dans le fond de classement de la Superleague. Vu les arrangements fiscaux dont doit bénéficier Rolex, ils le font à bien plaire en donnant quelques millions par année au club, c’est du win – win

Mais cela m’étonnerait fort qu’ils investissent à perte des dizaines de millions pour jouer mieux et stabiliser le SFC en Super league.

Au Servette, on a loupé le train au début 2000, avec un stade fonctionnel, adapté à la taille de notre club, un stade qui rapporte avec surfaces commerciales, bureaux, etc… comme cela se fait si bien en Suisse allemande.

Maintenant, aucun repreneur ne sera prêt à investir dans le club sachant qu’il ne peut pas faire d’argent avec le stade afin de faire fonctionner le club. (Ineos le fait à Lausanne en sachant qu’un nouveau stade verra bientôt le jour).

C’est cela qui me fait le plus peur pour l’avenir de mon club de cœur. Cela va être très compliqué de retrouver une place de choix au sein de football suisse et je crains fort due le Servette ne végète dans le marasme où il se trouve actuellement depuis 20 ans.

J'aime

Commentaire par piccolino

C’est triste à dire mais le seul moyen de faire bouger les choses dans cette république pognon-bananière est que le SFC prenne son avenir en main et joue à la Fontennette ou ailleurs, stade ok pour la Challenge ligue !

Ces amateurs de politiciens ont bien d’autres choses plus importantes à faire que de s’occuper d’un stade….

J'aime

Commentaire par Kallesinval

HS : le site off fait du grand n’importe quoi, comme souvent…
Classement: 1) Lausanne 2) Xamax… 8) Wohlen… etc. Et plus de SFC à l’horizon: probablement déjà promu, ou peut-être de nouveau relégué, qui sait… Pfff !!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Le classement sur le site off doit être liée directement avec celui de la SFL. Donc c’est un problème informatique qui sera régler rapidement.
Pas besoin de cracher a chaque fois sur le club dès qu’il y a le moindre petit beug…. ABE

J'aime

Commentaire par Gian

Oui oui… un site mal conçu qui part régulièrement aux fraises. Rien de neuf.
Sfl.ch est correct.

J'aime

Commentaire par NF

Mais non on est 4ème à 3 points de l’avant dernier, tout va bien…

J'aime

Commentaire par Bertrand

Honnêtement, je ne vais plus au stade depuis trois ans. J’étais un inconditionnel, je ne ratais aucun match, même en 1ère ligue. Aujourd’hui, si je n’y vais plus, cela n’a rien à voir avec le niveau ou la division. Ce stade me déprime au plus haut point, aucune âme, un bloc de béton au relant roses pâles mal entretenu. Les buvettes on en parle pas, c’est une catastrophe, j’ai honte. Il m’arrive toujours de faire des déplacements, mais je ne vais plus à la praille. Non mai sans déconner, rien que repeindre les sièges serait un pas de géants. Rien a été fait depis 15 ans

Aimé par 1 personne

Commentaire par adrien

Pourquoi en vouloir au rugby? C’est tant mieux si le stade est utilisé. Ok, y’a deux-trois mottes de terres à remettre en place. Mais pas de quoi gueuler.

Ce stade est déprimant, vide, moche, pas fini,… Mais sans ce stade le club serait mort. Et puis, allez dire à la population genevoise de reconstruire un stade…. Ce serait peine perdue!!! Et puis nos politiques sont des incompétents, là ont est champion suisse sans contestation! En gros, faut faire avec.

D’ici 5 à 10 ans le quartier va changer. Le stade sera alors mieux placé. Il faut voir un peu plus loin. La fondation pourrait, certes, bien mieux faire. Moutinot devrait laisser sa place et Fischer devrait profiter des médias pour le dénoncer.

J'aime

Commentaire par Riro

Sur une pelouse mixte comme la nôtre, cela ne devrait théoriquement pas être un problème de partager le stade entre rugby et foot. Pour autant que la pelouse soit bien entretenue.

Il me semble avoir lu que le principal problème, c’est surtout la hauteur du gazon qui est plus bas pour le foot.

J'aime

Commentaire par NF

Ne broyons pas trop de noir. Certes le stade est mal géré, les sièges sont roses, les buvettes sont un scandale, et le SFC se réfugie trop souvent derrière des « c’est pas nous c’est eux », etc.

MAIS: C’est l’image de Servette qui pâtit quand une société tierce fait mal son boulot (buvettes, gestion du stade, etc). J’ose espérer que tous ces sujets sont les résidus des 15 ans de foutoir qu’on a vu a tous les niveaux, et que Fischer et son équipe tentent de reprendre la main sur tous les tableaux.

Cependant, le stade remplit son rôle (quand les plombs des lumières ne sautent pas). Il est toujours aussi beau dans son ensemble, il a de la gueule, la vue est parfaite de partout et permet à ses supporters de regarder notre équipe favorite.

Donc ne soyons pas trop négatifs, mais y’a du boulot à faire côté Servette.
-Au pire, exiger de ses prestataires de service qu’ils fassent mieux leur boulot
– Au mieux, mieux choisir avec qui ils bossent, car ce sera toujours l’image de Servette qui en ressortira salie ou grandie.

J'aime

Commentaire par Prénom Fictif

Tout à fait d’accord avec toi. Ce stade pourrait être magnifique! Sièges grenat, peindre ces murs en béton, égayer les coursives etc etc. Il y a de quoi faire. Et puis des qu’il y a du monde, l’ambiance y est exceptionnelle!

J'aime

Commentaire par Allez SFC

+1

J'aime

Commentaire par Tom

TDG. Mois de août 2018. Interview avec notre président

Qu’en est-il du bail à signer avec la Fondation du Stade de Genève?
Le bail est signable. La dernière condition, qui était la libération des loges où nous avions nos bureaux, est remplie depuis le mois de juin. Mais je n’ai pas eu de nouvelles de leur part.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Tom

Moutinot ne s’est jamais intéressé au foot et encore plus du SFC.
Tant qu’il sera à la tête de la fondation..rien ne bougera tout comme dans son département quand il était Conseiller d’Etat.

J'aime

Commentaire par Saturnin

Quelqu’un de ce forum avait envoyé un lien, un ancien reportage de la RTS sur la construction du Stade de Geneve, et au depart Moutinot etait contre le projet du stade

J'aime

Commentaire par Pizza

Voici le lien du reportage en question.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Berger Michel

Excellent reportage. Ce stade bien conçu, mais mal réalisé, a quand même le mérite d’exister malgré toutes les tribulations passées et actuelles, et malgré le fait que la fondation soit encore aux mains d’un irréductible ennemi du projet et du Servette depuis toujours!

Cherchez l’erreur…

Car en se débarrassant de cet imposteur encombrant et en mettant à sa place quelqu’un de compétant et de bonne volonté, les travaux nécessaires pourraient commencer et s’achever rapidement pour autant que leur financement ne soit pas systématiquement court-circuité par des manœuvres occultes malveillantes…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Dumbledore

Quand on voit comment ils ont attribué la construction aux petits copains…

J'aime

Commentaire par Reinhardt

… alors que le sympathique projet initial du petit bureau d’architecte était excellent et peu coûteux… Je n’avais pas bien suivi à l’époque, mais j’ai l’affreuse impression de me réveiller tardivement d’un horrible cauchemar!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Très bon reportage, merci . Effectivement, l’idéal à l’époque, aurait été de construire un nouveau stade avec un centre commercial aux Charmilles, le projet et le financement était sous toit, mais certains arrangements politico-architectes-constructeurs ont fait capoter le projet au détriment de la Praille, avec Canal + qui file à l’anglaise au plus mauvais moment et le centre commercial de la Praille qui aurait dû être sponsor du club et qui M. Rolland le juif, une fois que le centre tournait se foutait bien de la pérénité financière du club, avec les conséquences qu’on sait, on ne veut pas refaire l’histoire mais les petits copains qui ont bénéficiés de ces arrangements auraient dû penser au sponsoring&merchandising qu’aurait rapporté le centre au club résident.
Il faut changer ce touriste incompétent total de Moutinot qui ne sert à rien et mettre un visionaire au niveau réalité sport+économie qui associerait le centre commercial avec le club et négocier avec l’état les travaux afin de finir…enfin ce stade et le rentabiliser avec les concerts, foot et rugby.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Kallesinval

Et c’est quoi l’idÉric sous-jacente en mentionnant que M. Rolland est juif ?

Aimé par 1 personne

Commentaire par Valid

L’idée…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Valid

Oui effectivement, pourquoi le juif? Qu’est-ce que ça amène à ton propos?

Aimé par 1 personne

Commentaire par Prénom Fictif

Petit rappel : Jelmoli a payé son dû en s’acquittant par avance de ses redevances. Grâce à cela, entre autre, le stade a pu être terminé (enfin en gros. Assez pour être utilisable).

Alors tes allusions puantes, tu peux te les garder. Je n’aime pas Rolland. Mais sa religion, quelle qu’elle soit n’a rien à voir.

Et pour mémoire, PA Weiler était aussi juif. Tout comme Maus (je crois).

Aimé par 1 personne

Commentaire par NF

HS: La Nati rajeunie met une roue de vélo (6-0) à l’Islande avec deux genevois sur le terrain pendant toute la partie M’Babbu (un assist) et Zacharia (un but), très en vue tous les deux… Bravo à eux!

Aimé par 1 personne

Commentaire par Dumbledore

👍🏼👍🏼👍🏼

J'aime

Commentaire par Stanley

HS hier les servettiennes ont battu Bâle 3 1. Un grand bravo à elles

Aimé par 1 personne

Commentaire par claude

Bravo les filles Grenat. 💪🏼💪🏼💪🏼

J'aime

Commentaire par Stanley

A mon sens, le problème réside notamment dans le fait que selon les dires de Fischer, le contrat avec la Fondation du Stade n’a toujours pas été conclu, en tout cas parfait…

Un mystère qui traîne et empêche d’avancer. Toutefois, tant que Moutinot qui ne s’intéresse pas au football et partant, de Servette, mènera la barque, il ne sera à mon sens pas question de conclure un contrat probant.

Une fois cela réalisé, entre gens RAISONNABLES et pragmatiques, les problèmes soulevés plus haut pourront trouver solution(s).

Bien à tous.

J'aime

Commentaire par Bertine

Exact! Je n’arrivais pas à le dire aussi posément…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Quels indices te font dire que le problème se situe chez Moutinot et non pas au sein du club qui lance un nouveau bras de fer ?

(Je précise que je n’ai aucune info à ce sujet. Mais entre un incompétent et une équipe dirigeante adepte du bras de fer, mon coeur balance).

J'aime

Commentaire par NF

Je n’en ai aucun.

J’ai juste énoncé que le problème venait de Moutinot, s’agissant de la Fondation qu’il dirige. Je n’ai pas non plus d’infos supplémentaires.

Cela étant, le club a sa part contractuelle de responsabilités, mais le fameux contrat n’étant toujours pas renouvelé et parfait, où va-t-on, je m’interroge aussi…

J'aime

Commentaire par Bertine




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :